5 mensonges qu'on a déjà toutes sortis par texto

Les jolies petites menteuses de la série Pretty Little Liars
Les jolies petites menteuses de la série Pretty Little Liars
Mentir par texto est devenu tellement naturel (et facile) qu'on n'y pense même plus. Petit florilège des mensonges les plus courants.
A lire aussi

Le gros avantage des textos, c'est qu'on peut dire à peu près ce qu'on veut et prendre pas mal de libertés par rapport à la réalité. Personne ne peut vraiment vérifier, on ne vous voit pas et le son de votre voix ne peut trahir la vérité qui se cache derrière vos mots. Du coup, on ment beaucoup plus facilement. Rien de très méchant, hein. Disons qu'on se facilite tous un peu la vie en enjolivant les choses pour faire plaisir à tout le monde. Finalement, on oeuvre pour le bien commun, c'est limite de la bienfaisance.

Voici quelques exemples des mensonges qu'on balance le plus par texto.

1. LOL/MDR/HAHAHA

On a le rire vachement facile à l'écrit. Parce qu'il est plus difficile de décrire un soufflement de nez amusé qu'un rire franc et honnête, on opte plus souvent pour un "LOL" ou un "Hahahahaha" à rallonge pour montrer à son interlocuteur qu'il est vraiment trop marrant et qu'on se fend la poire comme jamais grâce à sa bonne blague. En réalité, si on esquisse un sourire, c'est déjà pas mal.

Mais du coup, quand on a un vrai fou rire, il faut en faire des caisses pour bien marquer la différence entre le rire poli et le rire franc, et ça devient vite hystérique. Si quelqu'un répond "HAHAHAHAHAHAHAHA !!!!!!!!!" à une de vos blagues, c'est que vous avez vraiment réussi votre coup.

Britney Spears.
Britney Spears.

2. "J'arrive !"

À mettre dans le même panier que les "Je suis en route", "Je sors de chez moi" et autres "Je rentre dans le métro là". C'est probablement l'un des plus vieux mensonges de notre ère numérique. Heureusement que notre téléphone n'envoie pas systématiquement une photo avec chaque "J'arrive", parce qu'on se ferait griller en train de se gratter le nez sous la couette ou en train de sautiller en slip en enfilant une chaussette d'une main et un pull de l'autre.

Points bonus si c'est parce que vous êtes trop occupée à refaire une tentative de trait d'eyeliner pour la 6ème fois et que vous pétez totalement un boulard.

Nicolas Cage se prépare.
Nicolas Cage se prépare.

3. "Je porte une guêpière et un string panthère"

Encore une preuve que nous vivons une époque formidable : nous pouvons entretenir notre vie sexuelle tout en mangeant des lasagnes à même la barquette devant un marathon Mad Men grâce aux sextos. Si toute la conversation se déroule par texte et sans aide visuelle, on peut s'inventer un tiroir à lingerie qui ferait rougir Dita Von Teese et faire rêver son interlocuteur en revêtant nos plus beaux sous-vêtements.

La réalité, c'est qu'on est avachie dans le canapé en jogging crado plein de tâches de sauce bolo et qu'on se fait les poils incarnés devant les Enquêtes Impossibles de Pierre Bellemare. Mais ça, personne n'a besoin de le savoir.

Et si vraiment il faut en venir aux photos, on a juste à soulever son T-shirt dégueu et à cadrer sur la marchandise pour camoufler le reste. Un minimum d'efforts pour un maximum de résultats.

Inside Amy Schumer
Inside Amy Schumer

4. "J'avais plus de batterie, désolée."

Oui bah, c'est comme ça hein, y a des messages auxquels on répond pas comme ça entre deux tâches à la va-vite et qui demandent un minimum de réflexion. Ou alors on a juste la flemme. Mais comme on vit à l'ère de l'instantanéité à tout prix, les gens n'ont plus l'habitude d'attendre (y a qu'à voir la tête qu'on dire quand ça nous arrive et que quelqu'un met un peu trop de temps à répondre à un de nos messages). Du coup, ça crée des drames, des incidents diplomatiques, ça déclenche des guerres, et après, c'est le bordel.

Heureusement, les smartphones bouffeurs de données sont arrivés, et avec eux la durée de vie de notre batterie a grandement diminué. Du coup, plus personne ne se méfie quand on sort la carte de la batterie faible pour expliquer notre manque de réactivité (selon son opérateur mobile, on peut aussi miser sur un "Pardon, ça captait pas", d'ailleurs).

Comme ça, pas besoin d'expliquer qu'on attendait de s'ennuyer pour répondre. Ou de trouver une bonne excuse pour refuser une invitation.

La grosse flemme.
La grosse flemme.

5. "Désolée, ce soir je bosse :("

Oh non, trop dur, vous devez rester bosser tard au bureau ou boucler une deadline à la maison et vous allez devoir décliner cette invitation pourtant si alléchante de cette personne que vous avez teeeeeellement envie de voir ! La vie est vraiment trop injuste. Et c'est le seul soir où c'est possible, en plus ? Oh noooon, trop dommage.

En vrai, vous avez bien l'intention de rester cloîtrée chez vous pour profiter de cette soirée de calme et jouer les ermites devant une saison entière de votre nouvelle série préférée en vous faisant livrer des sushis. Et personne ne pourra se mettre en travers de votre chemin vers la flemme absolue.

Vous pousserez même le vice jusqu'à poster un tweet ou un statut Facebook pour vous plaindre : "Coincée à la maison/au bureau pour boucler un dossier, j'ai envie de mourir. Trinquez à ma santé les copains ! :'("

American Dad.
American Dad.

Profitez-bien, menteuses.

Les dossiers