Son fils de 4 ans n'ose pas vernir ses ongles ? Alicia Keys a la réponse parfaite

Alicia Keys lors du photocall de la soirée des GRAMMY Awards au Staples Center de Los Angeles le 10 février, 2019.
Alicia Keys lors du photocall de la soirée des GRAMMY Awards au Staples Center de Los Angeles le 10 février, 2019.
Dans cette photo : Alicia Keys
Alicia Keys a posté une vidéo sur Instagram dans laquelle elle raconte comment son fils de 4 ans a eu peur qu'on se moque de lui en raison du vernis qu'il avait sur les ongles. L'occasion pour la chanteuse de dénoncer les stéréotypes de genre qui perdurent aujourd'hui.
A lire aussi

Dans une vidéo postée sur Instagram ce dimanche (10 novembre), Alicia Keys tord avec finesse le cou aux stéréotypes de genre. Elle y raconte comme son fils, Genesis, s'est senti gêné à l'idée de porter un vernis arc-en-ciel sur les ongles. Une idée qui l'emballait pourtant au moment d'arriver avec sa maman au salon de manucure.

"Il a dit à la dame du salon qu'il voulait des ongles arc-en-ciel. Celle-ci apporte donc plusieurs couleurs et commence à poser une couleur différente sur chaque ongle", explique la chanteuse sur son compte Instagram. Elle poursuit : "Une fois la manucure finie, il regarde ses mains et me dit : 'Maman, je ne veux pas ça sur mes ongles.' Je lui demande 'mais pourquoi ? Tu étais si sûr de toi. C'est très joli'. Il me répond alors : 'Les gens ne vont pas aimer'".

Des propos qui ont bouleversé la chanteuse, attristée de voir que son fils, à seulement 4 ans, soit terrorisé à l'idée que l'on puisse se moquer de lui. "Vous imaginez ? Il 4 ans. 4 ans ! Et il comprend déjà le concept d'une personne qui va le juger parce qu'il a voulu venir ses ongles", dénonce la chanteuse.


Heureusement, Alicia Keys a su trouver les mots et rassurer son petit garçon en lui expliquant d'abord que de nombreux hommes aimaient eux aussi se venir les ongles et que la manucure n'était pas réservée aux femmes. Elle lui rappelle par ailleurs que le regard des autres importe peu et que si vernir ses ongles le rendait heureux, il devait se sentir la liberté de le faire : "Tu veux faire ça. Tu adores le résultat. Alors fais-le. On s'en fiche de ce que les autres diront."

"Ça m'a fait réaliser à quel point nous sommes jugé·e·s tout le temps"

Si l'histoire peut paraître anecdotique, elle reste révélatrice du poids des stéréotypes de genre qui perdurent aujourd'hui. "Ça m'a fait réaliser à quel point nous sommes jugé·e·s tout le temps", explique ainsi Alicia Keys sur Instagram. Elle profite de l'occasion pour rappeler que si nous sommes toutes et tous riches d'une énergie masculine et d'une énergie féminine, il reste "compliqué aujourd'hui d'explorer ces deux aspects de notre personnalité", sous peine de représailles.

Une expérience qu'elle a eu elle-même l'occasion de vivre, comme elle l'explique dans sa vidéo : "J'exprime souvent mon côté masculin... Et à chaque fois, quand ça arrive, il y a des jugements et des stéréotypes qui en découlent. Et pour mes garçons, c'est la même chose. Il veulent exprimer leur énergie féminine mais il y a aussi des jugements, des règles, des stéréotypes... C'est quelque chose de très frustrant."

Vue près de 2 millions de fois sur Instagram, la vidéo a largement été applaudie par les followers de la chanteuse. Ces fans la remercient de sa prise de position et la félicitent pour sa façon d'éduquer ses garçons. Une jolie façon pour la chanteuse de faire bouger les lignes.