Anges 7 : le mensonge de Benjamin, le parrain des candidats

Benjamin Cano, parrain des Anges de la télé réalité saison 7
Benjamin Cano, parrain des Anges de la télé réalité saison 7
Les Anges de la téléréalité saison 7 vient de débuter sur NRJ 12. Pour parrainer son nouveau programme, la production a fait appel à Benjamin Cano, présenté comme un entrepreneur français basé au Brésil. Problème : l'homme avait oublié de faire mention de son passé d'acteur porno.
A lire aussi

Le porno mène à tout, et c'est bien là le problème pour NRJ12. Alors que la chaîne vient de lancer la nouvelle saison des Anges de la téléréalité, le parrain du programme commence à faire parler de lui pour de toutes autres raisons. Benjamin Cano, présenté par la production de l'émission comme un entrepreneur et créateur français âge de 36 ans, serait en fait un ancien acteur de porno gay.

Choisi pour parrainer l'émission, au côté de la jet-setteuse Narcisa Tamborindeguy, l'homme d'affaire est pourtant présenté comme ayant fait fortune dans l'immobilier au Brésil. "À Rio, il a fondé un véritable empire du luxe. Propriétaire d'un hôtel de prestige en plein coeur des favelas, il est parvenu à attirer les stars du monde entier", explique ainsi l'émission de NRJ12. Mais celui qui a quitté son emploi à Toulouse en 2011 avec son compagnon pour ouvrir son hôtel de luxe à Rio, aurait en réalité caché son passé d'acteur porno à la production du programme de télé réalité.

"J'ai menti à la production et à la chaine"

Sous le pseudonyme de Carlos Sata, l'homme a en effet joué dans plusieurs films pour adultes et animé une téléréalité gay pour la chaîne Pink TV. "J'ai menti à la production et à la chaîne, a reconnu l'intéressé. En effet, dans mon ancienne vie en France, j'ai fait des erreurs, a confié Benjamin Cano au site de Jean-Marc Morandini . Les quelques vidéos qui refont surface aujourd'hui correspondent à une très courte parenthèse de ma vie que j'avais effacée de ma mémoire".

Mais la participation à l'émission de NRJ12 a fait ressurgir le passé de Benjamin Cano qui se dit navré pour le tort causé à la chaîne mais aussi à sa famille. "Aujourd'hui, j'ai la chance d'avoir réussi à tourner la page et d'avoir démarré avec succès une nouvelle vie au Brésil. Si j'ai voulu participer à cette émission, c'est avant tout pour partager ma réussite professionnelle d'expatrié", préfère souligner le parrain des Anges. Embarassée par cette révélation, la production a assuré qu'elle ignorait tout de cet épisode de la vie de l'homme d'affaires.