Buzz
Arielle Dombasle en a-t-elle marre d'être comparée à la poupée Barbie ?
Publié le 13 septembre 2023 à 11:03
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Is she a Barbie girl ? Arielle Dombasle, notre diva à nous, n'a pas manqué de s'exprimer sur un mythe pop auquel on la compare souvent : Barbie. Icône des plus trendy avec le succès colossal du film de Greta Gerwig. Et Arielle a son mot à dire là dessus...
Arielle Dombasle en a-t-elle marre d'être comparée à la poupée Barbie ?
Arielle Dombasle en a-t-elle marre d'être comparée à la poupée Barbie ? Arielle Dombasle souffre-t-elle d'être comparée à la poupée Barbie ? Arielle Dombasle souffre-t-elle d'être comparée à la poupée Barbie ? Arielle Dombasle en a (vraiment) marre qu'on la compare à Barbie
Arielle Dombasle attending the a Photocall as part of the 37th Cabourg Film Festival in Cabourg, France on June 15, 2023. Photo by Aurore Marechal/ABACAPRESS.COM Au micro de Léa Salamé sur France Inter, ce mardi 12 septembre, elle s'est expliquée : "Vous savez, j'ai souffert depuis mes 13 ans d'être assimilée à la poupée Barbie".  
Arielle Dombasle attend 'Les secrets de la Princesse de Cadigan' Paris film premiere at Silence des Pres on June 21, 2023 in Paris, France. Photo by Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité

Arielle Dombasle, c'est la diva aux mille visages. Binôme devant l'Eternel de BHL, chanteuse expérimentale aux côtés du regretté musicien rock Nicolas Ker, visage indissociable du cinéma d'auteur d'Eric Rohmer... Et bien sûr, figure médiatique à l'inénarrable exubérance. Mais Arielle Dombasle, c'est aussi un look, un makeup, un style : un véritable physique de poupée, assureront certaines voix plus ou moins médisantes...

Mais Arielle n'en a-t-elle pas ras les nattes qu'on lui décoche cela ? Au micro de Léa Salamé sur France Inter, ce mardi 12 septembre, elle s'est expliquée : "Vous savez, j'ai souffert depuis mes 13 ans d'être assimilée à la poupée Barbie". Une analogie pas toujours plaisante et qui ne date pas d'hier donc : cela la renvoie carrément à ses complexes d'enfance. Entre les lignes, un certain coup de gueule contre le sexisme ambiant...

Et le fameux stéréotype de la "femme-objet"...

"Un physique de poupée Barbie !"

Avec le succès phénoménal du film de Greta Gerwig, on a jamais autant entendu parler de Barbie. Normal, la satire en question est devenu officiellement deux mois après sa sortie le film le plus rentable de 2023 avec ses 1,38 milliard de dollars au box office américain. Une Barbie chic, et surtout choc, hyperpop, incisive...

Une tornade qui amuse Arielle Dombasle, qui aime à le rappeler : "On peut quand même être fière d'avoir aimé la poupée Barbie et sa panoplie de possibilités pour le futur". Ce qui ne l'empêche pas de suggérer que, oui, être sans cesse ramenée à son physique (grande, fine, blonde) n'est pas un luxe.

Surtout quand on vous compare à un jouet, à un objet, qui en plus d'être manipulé, déshabillé, est dans l'imaginaire populaire blindé de diktats de beauté et de normes inatteignables pour la majorité des femmes.

Mais aujourd'hui, Arielle Dombasle prend du recul. Elle dit "être fière" de cette analogie. Son prochain film en tant que réalisatrice, Les Secrets de la princesse de Cadignan, est sorti ce mercredi 13 septembre. Elle a donc d'autres chats à fouetter. Quant à Barbie, elle l'a détourné il y un an déjà avec son clip "Barbitonic", véritable déclaration d'amour hyper flashy au kitsch, visionné plus de 200 000 fois sur YouTube. Succulent.

"Après 35 ans, on juge que les femmes deviennent invisibles [...] Personnellement je n'ai jamais voulu avoir d'enfants. Je suis une créatrice, pas une procréatrice", a également tenu à souligner Arielle Dombasle, le temps d'un échange où se sont entremêlés plusieurs enjeux féministes.

Chose intéressante, la mode Barbie engendre un enthousiasme, mais aussi son lot de dérives. Comme la tendance TikTok du "Barbie Botox" (oui oui), une technique de chirurgie esthétique qui consiste à tout faire pour ressembler à la célèbre poupée à grands coups de Botox. Sans faire culpabiliser celles qui pratiquent les opérations esthétiques, on pourrait tout de même supposer qu'on tient là un autre gros réservoir à complexes...

Mots clés
Buzz News essentielles people sexisme Culture
Sur le même thème
Shakira a peur que le film "Barbie" émascule ses fils (ce n'est pas un poisson d'avril) play_circle
Culture
Shakira a peur que le film "Barbie" émascule ses fils (ce n'est pas un poisson d'avril)
2 avril 2024
"Je ne suis pas d'accord avec l'homosexualité" : à Séoul, une Marche des fiertés loin d'être paisible
Culture
"Je ne suis pas d'accord avec l'homosexualité" : à Séoul, une Marche des fiertés loin d'être paisible
7 juin 2024
Les articles similaires
"La poupée Barbie te dit bonjour !" : Arielle Dombasle tacle les sexistes avec humour play_circle
Culture
"La poupée Barbie te dit bonjour !" : Arielle Dombasle tacle les sexistes avec humour
10 mai 2024
"Désolée d'avoir des seins formidables !", ironise Sydney Sweeney
Culture
"Désolée d'avoir des seins formidables !", ironise Sydney Sweeney
24 avril 2024
Trop sulfureuse ? Britney pose topless... Et se fait virer d'un hôtel ! play_circle
Buzz
Trop sulfureuse ? Britney pose topless... Et se fait virer d'un hôtel !
25 janvier 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news