Ashitaba : c'est quoi ce nouveau super-aliment dont tout le monde parle ?

Ashitaba : c'est quoi ce nouveau super-aliment dont tout le monde parle ?
2 photos
Lancer le diaporama
Ashitaba : c'est quoi ce nouveau super-aliment dont tout le monde parle ?
Oubliez le chou kale et les graines de chia : à Hollywood, c'est désormais l'ashitaba qui a les faveurs des gourous de la healthy food, ces derniers prêtant à cette plante originaire du Japon des bienfaits insoupçonnés pour notre santé. Où la trouver et surtout comment l'utiliser ? On vous dit tout.
A lire aussi

Au premier abord, on pourrait prendre l'ashitaba pour une herbe aromatique, ses feuilles résultant d'un croisement improbable entre du basilic et de la coriandre. C'est pourtant, si l'on en croit les nutritionnistes, le nouveau super-aliment qui pourrait nous rendre accro d'ici la fin de l'été et nous faire définitivement oublier le kale.


Et pour cause : l'ashitaba, littéralement "feuille de demain", est réputé pour ses propriétés médicinales incroyables. Découverte à Okinawa, cette île japonaise dont les habitants battent régulièrement des records de longévité, cette plante de la famille du céleri est bourrée de vitamine B12, qui prévient les maladies cardio-vasculaires et traite les troubles de la maladie d'Alzheimer.


Les tiges de l'ashitaba, comestibles, contiennent quant à elles des chalcones, un composé organique auquel on prête des des propriétés antibactérienne, fongicide, antitumorale et anti-inflammatoire.

Comment utiliser l'ashitaba ?

Encore peu connue chez nous, l'ashitaba est déjà une véritable star au Japon, son pays d'origine, mais aussi en Chine, en Thaïlande et évidemment aux États-Unis, où l'on l'a déjà érigé au rang de superfood.


Si vous parvenez toutefois à mettre la main dessus (notamment dans les herboristeries et les magasins bios), sachez que l'ashitaba se consomme le plus généralement sous forme d'infusion.

Faites sécher une poignée de feuilles fraîches pendant une semaine environ. Faire infuser une cuillère à café de feuilles séchées pendant 3 minutes dans une eau à 70°c.


Vous pouvez aussi en agrémenter (avec parcimonie, l'ashitaba étant amère) vos plats, notamment soupes miso et tempura. En fin de cuisson, ajoutez quelques feuilles d'ashitaba frais.


Enfin, l'ashitaba se décline aussi sous forme de cosmétiques (capsules, poudre, crèmes pour le visage), notamment anti-âge, ses feuilles étant un antioxydant qui améliore la tonicité de la peau.