Assa Traoré récompensée pour son engagement contre les violences policières

Assa Traoré bientôt récompensée pour son engagement contre les violences policières
Assa Traoré bientôt récompensée pour son engagement contre les violences policières
L'activiste Assa Traoré se verra remettre un BET Award, prix visant à récompenser les Afro-Américains et les minorités dans de nombreux domaines, pour son engagement contre les violences policières.
A lire aussi

Dimanche 28 juin auront lieu les BET Awards, une cérémonie organisée par la chaîne américaine Black Entertainment Television, qui récompense les Afro-Américain·e·s et les minorités dans de nombreux domaines. Cette année, Assa Traoré se verra remettre le BET International Global Good Award, un prix décerné aux "personnalités publiques qui utilisent leur plateforme pour la responsabilité sociale et la bonté tout en démontrant un engagement pour le bien-être de la communauté noire mondiale", détaille The Hollywood Reporter.

Depuis la mort de son petit frère, Adama Traoré (il avait 24 ans lorsqu'il est décédé à la gendarmerie de Persan, en 2016, après son interpellation à Beaumont-sur-Oise), Assa Traoré se bat pour que justice soit rendue, contre les violences policières et le racisme systémique qui oppresse les non-Blanc·he·s partout en France.

"Une reconnaissance qui donne de l'écho à nos voix"

Le 25 mai 2020, le meurtre de George Floyd par des policiers blancs, à Minneapolis, fait sombrement écho à son histoire tragique et aux manquements de la justice qu'elle dénonce (notamment les contradictions entre l'expertise officielle, qui exonère les policiers, et une contre-expertise privée, commandée par la famille, qui identifie l'asphyxie comme cause du décès).

Elle avait lancé un appel à se rassembler quelques jours plus tard devant le Palais de justice, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Avec plus de 20 000 personnes présentes, il s'agissait d'une mobilisation antiraciste sans précédent, un événement historique qui marque un tournant majeur et essentiel. Assa Traoré en est devenue le symbole.

"La mort d'Adama, après avoir été comparée à la mort récente de George Floyd, a déclenché des manifestations dans toute la France, et Assa a travaillé sans relâche pour mettre en lumière l'injustice raciale et la brutalité policière", indique BET.

De son côté, la jeune femme a commenté cette distinction sur Instagram. "Ce prix est une reconnaissance de quatre années de lutte et un encouragement pour l'avenir", déclare-t-elle. "Le nom de mon petit frère, Adama Traoré, est devenu celui d'un combat, celui de nos droits. Ce prix le rendra plus fort encore. Merci BET pour cet award international, et cette reconnaissance qui donne de l'écho à nos voix".

En 2016, le chanteur Akon remportait la même récompense, décernée pour honorer son engagement face à la crise énergétique qui perdure en Afrique sub-saharienne. Avec son association Akon Lighting Africa Initiative, il souhaite installer l'électricité dans tout le continent. A l'époque, il permettait à plus de 35 millions de foyers d'être mieux éclairés.