Attentats de Paris : Très émus, les Eagles of Death Metal témoignent pour la première fois (vidéo)

Ce vendredi 13 novembre, le groupe de rock californien loufoque se produisait devant 1500 fans dans la salle de concert du Bataclan.
A lire aussi

Ils ne veulent plus chanter, ont annulé tous leurs concerts, et sont rentrés aux Etats-Unis retrouver les bras de leurs familles. Les Eagles of Death Metal sont anéantis depuis vendredi dernier. Ils ont perdu 89 fans, dont leur responsable commercial, Nick Alexander, et trois membres de leur maison de disques.

Après le drame, le groupe a publié un communiqué pour exprimer sa douleur aux familles des victimes du Bataclan. "Bien que le groupe soit désormais rentré à la maison sain et sauf, nous sommes horrifiés et essayons encore de comprendre ce qu'il s'est passé en France. Nos pensées et nos coeurs vont tout d'abord à notre frère Nick Alexander, nos camarades de de notre maison de disques, Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, et à tous nos fans et amis dont les vies ont été prises à Paris, ainsi qu'à leurs amis, leurs familles et leurs proches."

Aujourd'hui, Jesse Hugues et Josh Homme, chanteur et fondateur du groupe, s'expriment pour la première dans une interview accordée à Vice. Le site américain ne publiera la vidéo complète que la semaine prochaine, mais il en dévoile un premier extrait. Les deux hommes racontent l'enfer qu'ils ont vécu avec beaucoup d'émotion. "Plusieurs personnes se sont cachées dans notre loge et les tueurs ont réussi à y entrer et à tous les tuer, à l'exception d'un gosse qui s'était caché sous ma veste en cuir. Les gens faisaient semblant d'être morts et avaient tellement peur. Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c'est parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d'autres".

Les fans du groupe et les internautes se sont réunis sur les réseaux sociaux. Ils lancent un appel pour que le groupe EODM se produise au Stade de France dans un an.

Extrait de la première interview des Eagles of Death Metal après les attentats