Face à la loi anti-avortement au Texas, l'indignation des stars

Un groupe d'activistes manifeste contre la loi anti-IVG du Texas à Houston, le 1er septembre 2021
Un groupe d'activistes manifeste contre la loi anti-IVG du Texas à Houston, le 1er septembre 2021
Les stars montent au créneau pour exprimer leur colère face à la loi ultra-restrictive interdisant l'IVG après six semaines de grossesse qui vient d'entrer en vigueur au Texas.
A lire aussi

"C'est assez simple : on devrait toutes être capables de prendre nos propres décisions concernant notre santé et notre avenir." Comme Eva Longoria, de nombreuses femmes célèbres ont haussé le ton contre la loi interdisant quasiment tout avortement, entrée en vigueur mercredi 1er septembre au Texas.

Cette loi stipule que tout avortement après la sixième semaine de grossesse est interdit, et ce même en cas d'inceste ou de viol. Validée par la Cour suprême dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 septembre, cette loi a été qualifiée de "radicale" par le président américain Joe Biden. Selon lui, elle est une violation flagrante du droit constitutionnel reconnu dans l'arrêt "Roe v. Wade", faisant référence à la décision de la Cour suprême de 1973 qui a garanti un droit à l'avortement dans tous les États américains. Elle "est tellement extrême qu'elle ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste", a martelé le locataire de la Maison Blanche.

Depuis, de nombreuses voix se sont élevées pour protester contre cette loi au Texas.

"Interdiction extrême"


"Je suis solidaire des personnes au Texas qui, à partir d'aujourd'hui, sont confrontées à une interdiction extrême de l'avortement après 6 semaines", a tweeté la chanteuse Pink.

"Je soutiens les femmes du Texas qui ont le droit constitutionnel de prendre des décisions concernant leur santé et leur propre corps", écrit l'actrice Reese Witherspoon sur le même réseau social.

"C'est assez simple : on devrait toutes être capables de prendre nos propres décisions concernant notre santé et notre futur. Mais entre l'interdiction extrême de l'avortement au Texas et les États qui ont adopté un nombre record de restrictions à l'avortement cette année, nous devons nous battre pour la liberté reproductive de chacun", lance Eva Longoria.

Lire la suite sur le HuffPost