Basic Instinct : 4 choses à savoir sur le film avec Sharon Stone et Michael Douglas

Sharon Stone dans Basic Instinct
Sharon Stone dans Basic Instinct
Dans cette photo : Sharon Stone
Ce dimanche 31 juillet, la chaîne Arte propose à ses téléspectateurs le plus célèbre des thrillers érotiques sorti en 1992.
A lire aussi
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret Thatcher"
News essentielles
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret...

A San Francisco, la célèbre et riche romancière Catherine Tramell (Sharon Stone) est soupçonnée du meurtre de son ancien amant assassiné dans des circonstances qui ressemblent étrangement à l'un de ses romans policiers. Nick Curran (Michael Douglas) est chargé de l'enquête.

La révélation Sharon Stone

Le film de Paul Verhoeven sorti en 1992 a lancé la carrière de l'actrice. Après sa projection en ouverture du festival de Cannes, Sharon Stone est devenue un sex symbol connu dans le monde entier notamment pour la fameuse scène d'interrogatoire où elle décroise les jambes. Pourtant avant d'accepter le rôle de Catherine Tramell, elle souhaitait arrêter le cinéma pour reprendre ses études de droit.

Des scènes non doublées

Sharon Stone et Michael Douglas ont joué eux-mêmes la totalité des scènes de sexes et de violences du film sans avoir recours à des doublures. Seules exigences de Michael Douglas ne pas le filmer nu de face et ne pas jouer un personnage bisexuel.

Le mystère autour de la culotte

La scène de l'entre-jambe de Sharon Stone reste l'une des plus célèbres du cinéma américain, pourtant elle n'était pas prévue dans le scénario. Selon la légende, le réalisateur Paul Verhoeven aurait demandé à Sharon Stone d'enlever sa culotte car sa couleur ne lui convenait pas. L'actrice aurait accepté n'imaginant pas qu'il allait filmer cette partie intime et encore moins la laisser au montage. Quand elle s'en est rendue compte, elle aurait giflé le réalisateur. Une version qu'il dément.

Censuré aux Etats-Unis

42 secondes du film ont été coupé pour la sortie Outre-Atlantique. Il manque notamment des coups de pic à glace, des scènes de sexe, et bien sûr la fameuse scène de Sharon Stone.