Bientôt des tables à langer dans les toilettes des hommes à New York ?

De nombreux pères s'émeuvent de l'absence de tables à langer dans les toilettes des hommes.
De nombreux pères s'émeuvent de l'absence de tables à langer dans les toilettes des hommes.
Un sénateur américain s'apprête à présenter un projet de loi pour contraindre tous les nouveaux établissements new-yorkais à installer des tables à langer dans les toilettes des femmes et des hommes. Le progrès est en marche.
A lire aussi

Brad Hoylman en a marre de changer les couches de sa fille sur un "sol recouvert d'urine à côté des pissotières", comme il l'a déclaré à Buzzfeed. Et n'importe quel père qui a déjà essayé de changer son bébé dans les toilettes publiques voit certainement de quoi il parle.

>> Voilà ce qui arrive quand les hommes ont droit à un vrai congé paternité <<

La pétition d'Ashton Kutcher

Il a donc décidé de prendre le problème de l'absence de tables à langer dans les toilettes publiques à bras-le-corps et vient de mettre la dernière touche à un projet de loi destiné à contraindre les futurs établissements ou les immeubles rénovés de New York à installer des tables à langer dans leurs toilettes. Cet ajout inscrit dans la loi sera en outre à la charge des commerces et entreprises new-yorkais.

Ce projet de loi fait écho aux protestations de nombreux pères concernant l'absence d'installations dans les WC pour permettre aux papas de changer les couches de leurs enfants. Parmi ces voix, celle de l'acteur Ashton Kutcher, qui a poussé un coup de gueule à ce sujet sur Facebook récemment et lancé une pétition sur le site Change.org afin de réclamer que l'implication grandissante des papas dans ces tâches traditionnellement réservées aux femmes soit concrètement prise en compte.

Pour la reconnaissance des couples de pères

Pour Brad Hoylman, qui revendique son homosexualité, il s'agit cependant non seulement de se battre pour l'égalité hommes-femmes, mais également pour la reconnaissance des pères gay, de plus en plus nombreux.

Son projet de loi a en effet pour but de faire admettre dans l'opinion publique que de plus en plus de couples d'hommes ont des enfants, et qu'il est temps de les prendre en compte dans l'espace. "Il s'agit d'un sujet qui symbolise l'inégalité qui continue d'exister du point de vue des responsabilités des parents ainsi que le manque de reconnaissance par les commerces des mariages homosexuels", a-t-il déclaré. Si son texte indéniablement progressiste est adopté, il concernera tous les nouveaux établissements dotés de toilettes de New York.

>> Changer les bébés n'est plus réservé aux femmes à orly <<