Ashton Kutcher : son coup de gueule au nom des papas qui changent les couches

Ashton Kutcher veut que les toilettes pour hommes soient dotées de tables à langer
Ashton Kutcher veut que les toilettes pour hommes soient dotées de tables à langer
Dans cette photo : Ashton Kutcher
Ashton Kutcher a dénoncé sur son compte Facebook l'absence de tables à langer dans les toilettes pour hommes. Un cri du coeur qui a rencontré un incroyable écho médiatique, alors que des papas viennent d'inventer le "smelfie" : le selfie des papas qui changent des couches odorantes ("smelly").
A lire aussi

L'acteur Ashton Kutcher en a marre de galérer pour changer les couches de sa fille. "Il n'y a JAMAIS de tables à langer dans les toilettes publiques pour les hommes. Le premier établissement dont les toilettes des hommes en dispose aura droit à une publicité sur mon compte Facebook ! #SoyezLeChangement".

Ce message rédigé par la star, heureux papa depuis plusieurs mois de Wyatt Isabelle, la fille qu'il a eue avec l'actrice Mila Kunis, a fait sensation sur Facebook. Outre les quelque 240 000 likes qu'il a récoltés, la revendication du papa moderne a entraîné un flot de réponses : témoignages, remerciements, ou encore tuyaux de la part d'hommes se sentant concernés par cette discrimination à l'égard des pères qui changent les couches de leur rejeton.

>> Valérie Pécresse estime que les couches ne sont pas un sujet assez sérieux pour les papas <<

Sexisme dans l'espace public

Les médias américains se sont empressés de relayer la croisade d'Ashton Kutcher, allant dans certains cas jusqu'à féliciter l'acteur hollywoodien pour son noble combat en faveur de l'égalité des sexes.

Si la remarque du compagnon de Mila Kunis a rencontré un tel succès, c'est parce qu'en dehors d'exprimer la frustration des pères, elle dénonce cette distribution des rôles archaïque qui se traduit encore de manière pernicieuse dans l'espace public, et pas seulement aux Etats-Unis.

Ce n'est ainsi que tout récemment que l'aéroport d'Orly a rénové les toilettes mises à disposition des voyageurs et modifié la signalétique afin de s'adapter à l'évolution de la société.

Ambiguïté des médias

Ashton Kutcher n'est cependant pas le premier people à revendiquer son rôle de père moderne. Récemment, Ryan Reynolds se targuait d'être très rompu à l'art du changement de couches, tandis que Chris Hemsworth, alias l'homme le plus sexy de 2014, s'offusquait qu'on lui pose même la question. On remarquera d'ailleurs qu'au lieu de considérer ces déclarations comme banales, les médias américains se sont à chaque fois empressés de faire l'éloge de ces hommes qui daignent prendre part à cette tâche ingrate, perpétuant ni vu ni connu le cliché selon lequel les couches sales sont l'affaire des femmes.

A ce titre, l'exemple d'Ashton Kutcher, qualifié de "papa poule", illustre à quel point les médias participent de manière insidieuse à cette discrimination à l'égard des deux sexes, en suggérant qu'un homme qui change les couches est un père dévoué, alors qu'il s'agit là de la chose la plus naturelle du monde pour tout parent, célèbre ou pas. Ce qui est précisément le message des ces papas qui ont inventé le "smelfie", soit le selfie en train de changer les couches.