Billie Eilish se déshabille et livre un message anti body-shaming puissant

Le "strip-tease" puissant de Billie Eilish contre le body-shaming
Le "strip-tease" puissant de Billie Eilish contre le body-shaming
A l'occasion de sa tournée, la chanteuse Billie Eilish s'est mise à nue (littéralement) pour une raison bien précise : dénoncer le body-shaming et les pressions qui pèsent sur le corps des femmes.
A lire aussi

Au-delà de sa voix unique qu'on s'écoute en boucle, Billie Eilish est aussi connue pour son look à mille lieues des standards de beauté qu'elle dénonce. Elle porte des vêtements oversize, des baggies qui cachent ses formes. Et c'est exactement le but. Elle l'avait d'ailleurs expliqué lors d'une campagne pour Calvin Klein datant de 2019 : "Je ne veux jamais que le monde sache tout sur moi", confiait l'artiste de 17 ans. "C'est pourquoi je porte des vêtements larges et amples : personne ne peut avoir d'opinion, parce qu'il n'a pas vu ce qu'il y a en dessous." Propos qu'elle confirmait au mois de juin dernier, dans une interview pour Vogue Australia : "[Mon style] ne donne à personne la possibilité de juger à quoi ressemble mon corps." Le message est clair et essentiel : les femmes sont trop souvent objectifiées, réduites à leur apparence aux dépens de leur talent.

Mais à l'occasion de sa tournée internationale Where Do We Go?, entamée le 9 mars à Miami, Billie Eilish a voulu frapper fort en utilisant la technique inverse. Dans l'une des vidéos qui servent d'interlude au concert, on voit la chanteuse se déshabiller alors qu'elle adresse le fléau principalement sexiste qu'est le body-shaming. Et plus précisément : les gens qui la jugent, elle et son corps.

"Si je porte ce qui est confortable, je ne suis pas une femme"

Elle déclare : "Vous avez des opinions sur mes opinions, sur ma musique, sur mes vêtements, sur mon corps. Certaines personnes détestent ce que je porte. D'autres en font l'éloge. Certains l'utilisent pour faire honte aux autres. D'autres l'utilisent pour me faire honte. Mais je sens que vous me regardez, toujours, et rien de ce que je fais ne passe inaperçu. Donc, même si je ressens vos regards, votre désapprobation ou votre soupir de soulagement, si je vivais avec eux, je ne pourrais jamais bouger".

Des mots forts qui ne s'arrêtent pas là. Elle interpelle ensuite directement les spectateurs derrière l'écran : "Voudriez-vous que je sois plus petite ? Plus faible ? Plus douce ? Plus grande ? Voulez-vous que je sois silencieuse ? Mes épaules vous provoquent ? Ma poitrine ? Mon estomac ? Mes hanches ? Le corps avec lequel je suis née, n'est-ce pas ce que vous vouliez ?"

Au fil des mots qu'elle prononce, Billie Eilish s'indigne de plus en plus contre le traitement hypocrite que l'on réserve aux femmes selon leur tenue. "Si je porte ce qui est confortable, je ne suis pas une femme. Si je me débarrasse de ces couches de vêtements, je suis une salope. Bien que tu n'aies jamais vu mon corps, tu le juges et tu me juges. Pourquoi ? Vous faites des suppositions sur les gens en fonction de leur taille. On décide de ce qu'ils valent. Si je porte plus, qui décide de ce que cela fait de moi ? Qu'est-ce que cela signifie ? Ma valeur est-elle uniquement basée sur votre perception ? Ou votre opinion sur moi n'est-elle simplement pas de ma responsabilité ?"

Un discours libérateur qui a plu aux internautes. "Billie se déshabillant et exhibant son corps tout en exprimant que l'opinion des autres n'a pas d'importance, parce que ELLE a confiance en elle et que votre opinion d'elle n'est PAS SA RESPONSABILITÉ est un putain de coup de force", s'enthousiasme l'une d'eux. "Billie a tué le body-shaming", signe un autre.

Car c'est justement l'influence de ces personnalités qui cassent les codes qui permettra enfin d'en finir avec cette pression insoutenable d'un physique formaté. Et pour ça, nous aussi, on remercie Billie.