Ces stars qui ont osé parler de leur fausse couche

Environ 15% des grossesses se soldent par une fausse couche. Ce malheureux événement est donc assez fréquent et peut toucher toutes les femmes sans qu'aucun trouble de la fertilité n'entre en jeu. Pourtant, la fausse couche est encore et toujours considérée comme taboue. Pour faire changer les choses, certaines célébrités n'hésitent plus à parler de leur propre expérience, aussi douloureuse soit-elle. Zoom sur ces people qui ont osé évoquer leur fausse couche en public.
A lire aussi
"J'ai fait une fausse couche" : le compte Instagram qui brise le tabou
News essentielles
"J'ai fait une fausse couche" : le compte Instagram qui...

1/Gwyneth Paltrow

...
...

Un an tout pile avant d'annoncer son divorce de Chris Martin, Gwyneth Paltrow fait une révélation très émouvante Sunday's You Magazine du site Daily Mail. Interrogée sur la maternité, elle raconte alors : "J'ai vécu une très mauvaise expérience lorsque j'étais enceinte de mon troisième. Cela n'a pas marché et j'ai bien failli mourir. Donc je me demande si deux ça suffit ou si je devrais retenter le coup". Et d'ajouter : "Mes enfants me demandent sans arrêt de leur faire un petit frère ou une petite soeur. On ne sait jamais, je pourrais bien en avoir un autre. Mon troisième me manque, j'y pense souvent".

2/Mark Zuckerberg

...
...

Fin août 2015, le président de Facebook annonce une bonne nouvelle à ses "amis" : lui et son épouse Priscilla Chan attendent leur premier enfant, une petite fille. Mais avec cette annonce, le jeune milliardaire souhaite surtout ouvrir la discussion sur le tabou qui entoure la fausse couche. Il écrit alors : "Nous essayons d'avoir un enfant depuis deux ans et nous avons vécu trois fausses couches en chemin. Quand on apprend qu'on va avoir un enfant, on est plein d'espoir. On commence à imaginer ce qu'ils vont devenir, on commence les préparatifs. Et quand ils ne sont plus là, c'est une expérience solitaire. La plupart du temps, les gens ne parlent pas de leurs fausses couches comme s'ils étaient défectueux ou comme s'ils étaient responsables. Alors on lutte tout seul".

Espérant briser la loi du silence, Mark Zuckerberg conclut : "Dans le monde connecté et ouvert d'aujourd'hui, parler de ces questions ne devraient pas nous éloigner. Au contraire, cela devrait nous rapprocher. Cela peut créer de la tolérance et une meilleure compréhension. Quand nous avons commencé à parler de ça avec nos amis, nous avons réalisé à quel point c'était fréquent. De nombreuses personnes traversent cette épreuve et beaucoup finissent par avoir des enfants en bonne santé".

3/Beyoncé

...
...

Dans son documentaire Life is But a Dream diffusé en 2013 sur la chaîne HBO, Beyoncé avoue pour la première fois avoir vécu une fausse couche avant de tomber enceinte de Blue Ivy. Elle décrit alors cette expérience comme "la chose la plus triste" qu'elle ait dû traverser. Réputée très secrète en ce qui concerne sa vie privée, l'interprète de Drunk in Love explique à Oprah Winfrey la même année pourquoi elle a finalement choisi de partager son expérience : "Il y a tellement de couples qui traversent ça et c'est une part importante de mon histoire personnelle. C'est aussi pour ça que je n'ai rien dit au début la deuxième fois, parce qu'on ne sait pas ce qui va arriver. C'était dur, parce que toute ma famille et mes amis savaient, donc nous avions célébré ça. C'était vraiment dur".

4/Lily Allen

...
...

Avant de donner naissance à deux petites filles, Ethel Mary en 2011 et Marnie Rose en 2013, Lily Allen a vécu le parcours du combattant. En 2008, alors en couple avec le musicien Ed Simons du groupe The Chemical Brothers, elle fait une fausse couche. Son couple ne s'en remet pas et la chanteuse anglaise sombre dans la dépression. Un an plus tard, elle commence à fréquenter le décorateur Sam Cooper. Lily Allen tombe à nouveau enceinte et annonce même le sexe de l'enfant : un petit garçon. Mais six mois après le début de sa grossesse, elle contracte une infection virale et perd son bébé dont elle est obligée d'accoucher. Dans le documentaire qui lui est consacré Lily Allen : Rags to Riches diffusé en 2011 sur Channel 4, elle avoue : "Ce fut une longue bataille et je pense que c'est le genre de chose qui change une personne". Récemment, l'artiste expliquait sur Twitter avoir pensé à son petit garçon au moment de l'écriture du titre Something's Not Right disponible sur la bande-originale du film Pan.

5/Céline Dion

...
...

La chanteuse québécoise n'a jamais caché ses problèmes de fertilité. En 2000, après des années à essayer de concevoir un enfant naturellement, elle a finalement recours à une fécondation in vitro et donne naissance à son premier enfant, René-Charles le 25 janvier 2001. Désireuse d'agrandir leur famille, Céline Dion et René Angélil ont recours à d'autres FIV et la star tombe finalement à nouveau enceinte en 2009. Mais un mois seulement après avoir annoncé qu'elle attendait un petit garçon, Céline Dion perd le bébé. Voulant rester positif, René Angélil confie alors à la presse québécoise : "Céline et moi voulons surtout dire que nous ne sommes pas découragés, qu'avec notre fils, nous savons que nous sommes des parents privilégiés". De son côté, la chanteuse indique à Oprah Winfrey : "C'est la vie, n'est-ce pas ? Nous avons essayé quatre fois d'avoir un enfant. Nous essayons toujours. Nous en sommes à notre cinquième essai, et laissez-moi vous dire, le cinq est mon numéro porte-bonheur donc le cinquième essai sera sûrement le bon". Et Céline a raison puisque le 23 octobre 2010, elle accouche de jumeaux. Néanmoins, comme elle l'avoue plus tard, elle était en fait enceinte de triplés. "Son coeur a arrêté de battre", a-t-elle ainsi confié en larmes dans l'émission Sept à Huit en 2012.

6/Courteney Cox

...
...

En 2000 alors âgée de 40 ans, Courteney Cox donne naissance à son premier enfant, une petite fille prénommée Coco. Et si la star de Friends et son époux d'alors, David Arquette, nagent dans le bonheur, c'est aussi parce qu'ils viennent de parcourir un chemin semé d'embuches. Quelques mois avant d'accueillir Coco grâce à une FIV, Courteney Cox confiait ainsi à People : "Je tombe facilement enceinte mais je n'arrive pas à les garder. David et moi rebondissons assez rapidement. Je ne dis pas que c'est une partie de plaisir. Mais qu'est-ce que vous voulez faire d'autre ? Nous recommençons à chaque fois". Lors d'une interview accordée à NBC News à la même période, elle explique également comment ses problèmes personnels ont empiété sur son travail : "Parfois, c'était compliqué. Je me souviens d'une fois sur le tournage de Friends, je venais de faire une fausse couche et Rachel devait accoucher. C'était pile au même moment. Mon dieu, c'était terrible de devoir me forcer à être drôle".

7/Sharon Stone

...
...

Maman de trois garçons adoptés entre 2000 et 2006, Sharon Stone a néanmoins essayé de concevoir naturellement avant de penser à l'adoption. Dans une interview accordée à AARP Magazine en 2012, la star explique ainsi avoir vécu trois fausses couches, dont deux survenues au bout de cinq mois de grossesse alors qu'elle était mariée au magnat des médias, Phil Bronstein. Elle se souvient : "La dernière fois que j'ai perdu mon bébé, j'ai dû vivre un accouchement qui a duré 36 heures. Pendant que nous étions à l'hôpital, notre avocat nous a téléphonés pour nous dire que notre dossier de demande d'adoption était accepté. J'ai alors pensé que c'était un cadeau du ciel".

8/Tonya Kinzinger

...
...

En 2014, la star de Sous le soleil participe à la cinquième saison de Danse avec les stars. Alors que lors du deuxième prime les célébrités doivent danser en s'inspirant d'une histoire personnelle, Tonya Kinzinger choisit de dédier sa performance au bébé qu'elle a perdu dix ans avant : "J'étais la plus heureuse des femmes à cette époque. Mon petit garçon Sacha avait 19 mois, j'étais à Saint-Tropez, j'étais enceinte de 4 mois et demi. Il y a eu des complications et j'ai dû accoucher. J'ai eu l'opportunité de le voir et de lui dire au revoir, c'était très important ça. Je sais que c'est quelque chose que des milliers de femmes vivent. Quelque part je me suis dit 'Si j'en parle, peut-être je peux aider d'autres femmes à ne pas avoir ces sentiments de honte'. J'en ai jamais parlé de ça, même à mon mari j'en parle pas", explique-t-elle alors au bord des larmes.

Plus tard, elle réaffirme dans Télé Star son besoin de partager cette expérience avec d'autres femmes qui ont vécu la même expérience: "J'ai voulu parler de ça parce que j'ai conscience que des millions de femmes vivent ça, tous les jours, et beaucoup ont honte. Je sais à quel point c'est difficile de passer ce sentiment de honte et de responsabilité. (...) Je pense qu'on a toutes quelque chose en commun : cette sensation de responsabilité et de solitude, même si on a beaucoup d'amour autour de nous, on se sent les seules responsables. On se dit qu'il y a une défaillance quelque part par rapport à notre corps de ne pas avoir pu..."