Ces trucs WTF que nos parents nous faisaient porter enfant

Et notre icône de mode était Punky
Et notre icône de mode était Punky
Nos mères ont beau nous aimer très fort, elles nous ont quand même joué des sales tours, côté vestimentaire, lorsque l'on était mômes. Mais si, souvenez-vous...
A lire aussi

1- Le fuseau

Invention créé dans le but, sans doute, que notre caleçon reste bien en place, ce legging ancienne génération avait tout de même un gros inconvénient : ses élastiques, logés sous nos pieds, étaient très désagréables. Et puis, pour mettre nos chevilles en valeur, on a vu mieux. Et dire que cette pièce est redevenue à la mode il y a quelques années et qu'on s'en est acheté un de notre plein gré...

Le pantalon fuseau
Le pantalon fuseau

2- Le sous-pull

Celui qui a conçu le sous-pull en col-roulé pour enfant a dû faire une erreur en prenant les mesures puisque le col-roulé était tout bonnement trop petit pour notre tête. Une vraie horreur à enfiler, qui tenait chaud, certes, mais qui grattait aussi, en bonus.

Le col roulé
Le col roulé

3- La cagoule

"Fous ta cagoule" avant de devenir en 2006 un clip à succès du groupe Fatal Bazooka, c'était surtout la phrase que nous balançait nos parents, tous les hivers, au petit matin. On se demande encore ce qu'on avait pu leur faire de mal pour qu'ils nous infligent de porter ce masque de cambrioleur horrible, désagréable et franchement pas pratique.

Ceci n'est pas un cambrioleur
Ceci n'est pas un cambrioleur

4- Le mini-short

Unisexe (et anti-sexe au possible), ce mini-short hideux était arboré par tous les gosses des années 80 lors des cours de sport. On ignore toujours comment ce short - encore porté de nos jours par les pompiers lors de leurs séances d'entraînements - a pu connaitre un tel succès.

Le mini-short de sport
Le mini-short de sport

5- Les sandales de plage

Le bonheur d'aller à la plage, gamins, était légèrement atténué par le port obligatoire de la sandale en plastique. Désagréable, elle nous laissait de jolies traces sur la peau et on arborait un bronzage de pied "quadrillé". Alors, quand on voit que certaines femmes, adultes, en portent en ville, on se dit qu'elles ne devaient pas aller souvent à la mer dans leur enfance. Pas d'autre explication possible.

Les sandales en plastique
Les sandales en plastique

6- Le pull discret

Des formes géométriques au mélange de couleurs bien flashy, voilà le genre de pulls "stylés" que l'on revêtait pour aller à l'école. Et pour parfaire notre look, on avait bien évidemment la coupe de cheveux assortie : un palmier fixé à l'aide d'un gros chouchou bien moche.

Un pull discret
Un pull discret

7- Le legging fleuri

Pourquoi notre mère tenait tant à ce qu'on porte ce caleçon à fleurs, horriblement laid, aussi souvent ? Le mystère reste encore entier.

Le legging à fleurs
Le legging à fleurs

8- Le collant en laine

Le collant en laine ne faisait pas que gratter nos gambettes, il glissait surtout au niveau des cuisses, du coup, on passait nos journées à le remonter. Glamour à souhait. Pourtant, les négociations n'étaient jamais ouvertes. Tant pis, on se venge, à présent, en infligeant le port du collant en laine à nos enfants.

Les bons vieux collants en laine
Les bons vieux collants en laine

9- Le survêtement de jogging

Pourquoi diantre le pantalon de jogging de notre enfance devait-il être irrémédiablement assorti à une veste, le tout souvent dans un mauve pétard immonde, nous imposant un total look terrifiant ? Des études scientifiques sont en cours pour tenter de percer ce mystère.

L'ensemble de surevêtement
L'ensemble de surevêtement

10- Les moufles

Création sadique par excellence, les moufles que l'on devait porter, enfant, nous empêchaient de manier nos petits doigts librement. Et jouer sans les mains, ben, c'est pas pratique ! Son inventeur, c'est sûr, ne devait pas trop aimer les enfants. Mais pourquoi nos parents ne nous achetaient pas plutôt des gants ?

Les moufles
Les moufles