Cette femme a fait de son appartement une incroyable jungle urbaine

Le très joli appartement green de Summer Oakes à Brooklyn
2 photos
Lancer le diaporama
Le très joli appartement green de Summer Oakes à Brooklyn
Nul besoin d'habiter au fin fond de l'Amazonie pour vivre dans la jungle. Il suffit de réaménager un peu son intérieur, à l'instar de cette New-Yorkaise qui a fait de son appartement un merveilleux écrin de verdure.
A lire aussi

Summer Rayne Oakes ne vit pas au coeur de la jungle, ni même dans une grande maison gorgée d'espaces verts. Non, elle réside dans le quartier de Williamsburg, à Brooklyn. Qu'à cela ne tienne, cette ancienne mannequin diplômée en sciences de l'environnement et reconvertit en véritable activiste de la protection animale a décidé de transformer son appartement en un vaste ensemble végétal.

Et Summer est en osmose avec son intérieur.

"La seule façon que j'ai trouvé pour survivre à New York est de vivre entourée de plantes", explique la jeune femme au site modernfarmer. Et on peut dire que Summer ne fait pas les choses à moitié puisque pas moins de 500 plantes s'épanouissent au seine de sa résidence new-yorkaise.

Cet amour de la nature, la New-Yorkaise l'a développé dès sa plus tendre enfance, puisqu'elle a grandit dans une ferme en Pennsylvanie. Chez elle, on trouve aussi bien des plantes aromatiques que des arbres exotiques.

La jeune femme s'émerveille encore sur chacune de ses plantes

Et pour profiter pleinement de son incroyable jardin d'intérieur, quoi de mieux que de l'admirer lovée dans un hamac ?

Comme tout le monde, Summer entretient et arrose ses plantes, sauf que pour elle, cela peut prendre un certain temps.

Non, vous ne rêvez pas, il y a bien un arbre planté au pied de ses escaliers.

Chez elle, tout le mobilier est détourné de sorte à accueillir un maximum de plantes.

Le salon traditionnel a été détrôné par un salon de jardin qui donne envie d'aller y lézarder.

Finalement, Summer a fait de chez elle un terrarium géant !

Et vous imaginez bien qu'elle n'allait pas laisser ses fenêtres dénuées de végétaux !