Ce rappeur met sa tournée entre parenthèses pour prendre un congé paternité

Ce rappeur met sa tournée entre parenthèses pour prendre un congé paternité
Ce rappeur met sa tournée entre parenthèses pour prendre un congé paternité
L'artiste américain Chance The Rapper a privilégié sa famille à ses concerts. Et on l'applaudit.
A lire aussi

Au vu de ses publications sur les réseaux sociaux, Chance The Rapper, 26 ans, avait déjà l'air d'un père attentionné, pour qui passer du temps avec sa fille importait plus que tout. On pouvait souvent les apercevoir tous·tes les deux sur ses publications, et la complicité qui les lie. Aujourd'hui, il exprime une fois de plus son investissement sur Instagram, en annonçant qu'il repousse sa tournée jusqu'à nouvel ordre afin de prendre un congé paternité suite à la naissance de son deuxième enfant, une petite fille nommée Marli, née le 29 août.

"J'y ai réfléchi la semaine dernière et j'ai décidé de repousser ma tournée", écrit-il. "Cette année a été l'une des plus belles de ma vie ; mariage, nouveau bébé, premier album, etc. Mais comme elle a été aussi chargée en événements, j'ai dû consacrer beaucoup de temps et d'énergie à ma famille et à mon travail. Quand Kensli est née, je suis parti en tournée deux semaines plus tard et j'ai raté certaines des étapes les plus importantes de sa vie, mais surtout, j'étais absente quand sa mère avait le plus besoin de moi", déplore-t-il.

Après une nouvelle naissance, il ne veut surtout pas commettre à nouveau cette "erreur", comme il la décrit. "J'ai besoin d'être aussi utile et disponible que possible pour ma femme pendant ces premiers mois d'éducation de Kensli et Marli. Je m'excuse parce que je sais combien de personnes comptaient me voir bientôt, mais j'espère que vous comprendrez et me pardonnerez à temps."

Au-delà d'une décision impactant positivement sa propre famille, il s'agit également d'un exemple pour beaucoup de pères qui subiraient la stigmatisation du congé paternité. Comme on peut le lire sur Motherly, site américain dédié aux parents, "les pères veulent prendre un congé de paternité, mais ils ont besoin qu'il soit payé, disponible sans sacrifier le congé de leur partenaire, et qu'il ne soit pas stigmatisé. Aujourd'hui, nous avons fait un grand pas vers cette dernière partie grâce au père de Kensli et de Marli."

Rappelons également que si Chance The Rapper a pu choisir de s'écarter de ses obligations professionnelles pour un temps, ce n'est pas le cas de la plupart des hommes, pour qui leur part du salaire est indispensable au bon fonctionnement du foyer. En France, les pères ont le droit à un congé paternité payé de 11 jours consécutifs seulement, contre 8 semaines en Espagne par exemple, et 16 semaines pour les mères dans les deux pays. Un déséquilibre criant qui, en plus de ne pas reconnaître le rôle clé du père lorsque son enfant naît, ni son envie de participer aux premiers instants de la vie du nourrisson, contribue aussi largement aux inégalités hommes-femmes au travail comme à la maison.

D'après le service statistique des ministères sociaux, six Français·es sur dix âgé·es de 18 à 24 ans souhaiteraient d'ailleurs un congé paternité de plus longue durée.