Les jeunes Français nettement favorables à un congé paternité plus long

Les jeunes Français nettement favorables à un congé paternité plus long
Les jeunes Français nettement favorables à un congé paternité plus long
Selon le service statistique des ministères sociaux, plus de six Français sur dix souhaitent l'allongement du congé paternité. Le sondage a été réalisé auprès de jeunes de 18 à 24 ans.
A lire aussi

D'après le nouveau baromètre de la Drees (service statistique des ministères sociaux) dévoilé ce jeudi 17 janvier, six Français·es sur dix âgé·es de 18 à 24 ans souhaitent un congé paternité de plus longue durée. L'étude a été réalisée auprès de 3000 personnes âgées de 18 ans et plus lors d'entretiens en face-en-face au cours de l'année 2016.

Tous âges confondus, 33% des sondé·es estiment que le congé paternité est trop court, contre 38% pour le congé maternité (3 mois). Si sept habitant·es de l'Hexagone pensent que le congé paternité devrait rester optionnel, les plus jeunes se déclarent à l'inverse en faveur d'un congé obligatoire.

C'est notamment le cas des parents d'enfants de moins de 3 ans, qui se déclarent à 56% pour un allongement du congé paternité, et 47% pour un congé maternité plus long.

Peu de prise de congé paternité chez les indépendants

Fixé à 11 jours depuis 2002 par le code du travail, le congé paternité a été pris par sept pères sur dix en en 2013, indique le baromètre de la Drees. Les foyers qui en profitent le plus sont ceux où les deux parents travaillent, ou lorsque les hommes travaillent dans le secteur public (neuf pères sur dix).

L'écart se creuse davantage dans les familles où la mère n'a jamais travaillé, aussi bien au niveau du congé paternité (dont peu d'hommes profitent) qu'en terme de répartition des tâches familiales. Le secteur indépendant représente celui où les pères sont les moins nombreux à poser ce congé légal : seuls trois pères sur dix en ont profité, contre six mères sur dix.

Inégalités professionnelles hommes-femmes

En septembre 2018, une pétition lancée par les collectifs Congé Parentégalité et Pour une parentalité féministe a été signée par 160 personnalités pour réclamer un congé paternité obligatoire et plus long.

En 2016, un rapport publié par le Peterson Institute for International Economics a démontré un lien évident entre l'existence d'un congé paternité et la présence de femmes aux postes de direction.

Le fait que les hommes n'aient pas la possibilité de prendre du temps pour s'occuper de leurs enfants se répercute inévitablement sur la carrière de leur femme, dont l'évolution hiérarchique est ralentie.

Pour accéder à la parité en entreprise, il est donc nécessaire d'augmenter le nombre de femmes dans les postes à responsabilité, encourager l'égalité salariale et militer pour un congé paternité plus long et mieux rémunéré.

Retrouvez tous nos sujets Work sur notre page Linkedin