Cleo Sol, la nouvelle étoile de la soul music qui chante la maternité

Cleo Sol, la nouvelle étoile de la soul music qui décrypte la maternité
Cleo Sol, la nouvelle étoile de la soul music qui décrypte la maternité
C'est une voix céleste qui propage de bonnes ondes : à seulement 31 ans, Cleo Sol est l'un des espoirs sûrs de la soul britannique. Et ce n'est pas son nouvel album, "Mother", qui nous contredira.
A lire aussi

La soul music comme témoignage de l'expérience des mères ? C'est cette étonnante intention, aussi mélomane qu'empathique, qui traverse le nouvel album de Cleo Sol, le bien-nommé Mother. Des songes pianotés où résonne une voix qui semble tantôt panser nos plaies, tantôt s'élever aux cieux. Difficile de mieux résumer la singularité de la soul music, genre musical dont cette jeune musicienne britannique est l'un des nouveaux visages. Des sons introspectifs qui réconfortent en pleine pandémie mondiale.

Mother est un projet abouti à travers lequel Cleo Sol narre sa nouvelle vie de maman. Il s'agit du deuxième album solo de l'artiste, remarquée auparavant au sein du groupe Sault. C'est un véritable succès critique pour Cleopatra Zvezdana Nikolic de son vrai nom, chanteuse aux origines à moitié espagnoles et à moitié serbes, qui s'efforce d'exprimer en musique la complexité émotionnelle des individus.

Une personnalité touchante aux sons entêtants.

"Ecoutez votre coeur"

Cleo Sol est née à Londres en 1990. En cet âge d'or du rock indé américain, celle qui se nomme encore Cleopatra va plutôt se laisser bercer par la soul music et le jazz d'antan, les genres favoris de ses parents, tous deux musiciens. Fort de cette culture précoce, la jeune fille s'initie dès l'enfance aux cours de chant. Adolescente, elle relaie déjà ses premiers sons sur Myspace.

Après avoir été repérée par un producteur londonien, Cleopatra prépare un premier album en 2012, à la sensibilité ouvertement R&B. Mais c'est finalement après une longue introspection de cinq ans que son premier EP sortira enfin, en 2018, sous le nom de Winter Songs. Un album intégralement repensé sous un jour plus soul et personnel, beaucoup moins commercial qu'il ne devait l'être auparavant. Un style est né.

Cleo Sol, la nouvelle étoile de la soul britannique.

Comme l'énonce le magazine musical BackPackerz, cette remise en question de cinq ans en dit long sur la personnalité exigeante de Cleo Sol. La musicienne s'est exercée à peaufiner une grammaire musicale bien à elle, "à la fois aérienne et percutante, distillant un texte ciselé et intimiste", où soul et jazz ouvrant la porte au hip hop. Mais c'est surtout un an plus tard qu'un plus large public découvrira le talent de Cleopatra Nikolic, lors de son featuring avec la rappeuse Little Simz sur le son Selfish, dépassant les deux millions de vues sur YouTube.

Résonnant en choeur, la voix de Cleo Sol (Sol pour "soleil", clin d'oeil aux origines espagnoles maternelles) accompagne comme un instrument le flow de la rappeuse tout en lui apportant un rythme idéal. Un juste équilibre qui l'impose comme une valeur sûre de la soul britannique. Ces trois dernières années, de sa performance multi-visionnée sur la chaîne YouTube Colors (plus de quatorze millions de vues) à la sortie de son second album solo en ce mois de septembre 2021, Cleo Sol a su imposer sa griffe.

"Durant ma longue pause de cinq ans, je me suis retrouvée à écrire et en quelque sorte à guérir, c'était inconfortable, mais c'était nécessaire. Je ne peux écrire qu'à partir de mon expérience personnelle. Si j'avais des conseils à donner aux jeunes femmes qui tentent de percer sur la scène musicale, je leur dirai : écoutez votre coeur, soyez authentique, et la bonne opportunité se présentera", détaille la chanteuse à Not Basic Girls Allowed, site qui voit en elle "une fille badass et inspirante".

Maternité et soul music

Le coeur est justement l'inspiration principale de Mother, nouvel opus au sein duquel la chanteuse revient sur son expérience, forcément riche émotionnellement parlant, de la maternité. Sur ses réseaux sociaux, la Londonienne a présenté ce projet si précieux à ses yeux : "Je suis devenue mère cette année, et ce fut l'expérience la plus transformatrice, bouleversante et forte que j'ai pu vivre jusqu'à présent. Elle m'a amenée à écrire cet album, avec une petite équipe d'individus qui ont contribué à rendre cette musique si spéciale, qui croyaient en ma vision".

Et cette admiratrice de Stevie Wonder d'ajouter que "tout ceci est vrai". Comprendre, authentique. On a peu de mal à le croire. Les douze chansons de Mother détonnent par leur caractère profondément intimiste. On y retrouve les doutes, réflexions et pensées inhérents à l'expérience de la maternité, entre amour et questionnements. Comme un cri du coeur, libéré de la façon la plus douce qui soit, à l'image d'une berceuse.

Cleo Sol, la soul woman qui décrypte la maternité.

Il n'en fallait pas plus pour que le Guardian applaudisse la soul woman, aussi bien "l'intimité décontractée et délicate" avec laquelle elle pose sa voix, que la dimension "calme, spacieuse et introvertie" du projet dans sa globalité. Une oeuvre apaisée dont le magazine britannique salue l'indéniable maturité. Avec cet album, Cleo Sol s'attarde autant sur son adolescence, et les mots de sa propre mère, que sur l'amour qui aujourd'hui l'anime. S'en dégage une ferveur certaine, ainsi qu'un intérêt certain pour l'idée de transmission, de femme à femme.

Des médias aussi prestigieux que le New Yorker applaudissent à l'unisson la délicatesse de cette "vision de la maternité" transcendée par des sonorités veloutées, de celles qui redonnent le sourire dans les difficiles moments de surcharge maternelle.

En l'état, une musique à la fois puissante et vulnérable. Mais surtout, source d'espoir, à l'image de la touchante chanson "One Day" : "Et j'ai l'impression d'être née pour être libre / Voler plus haut, juste toi et moi / Fais-moi savoir si tu as peur / Je ne peux être rien sans toi / Ne te cache pas / Ne regarde pas en arrière / Le soleil viendra / Ne cours pas seul, mon amour / Ne pars pas sans moi".

Un album chaleureux en ces temps automnaux.