Je me sens submergée : comment adopter le "slow down" pour revivre

Comment ralentir pour revivre
Comment ralentir pour revivre
Dans un monde frénétique, où l'on fonctionne par multitâches et où la charge mentale nous assomme, il est urgent et nécessaire de prendre le temps, de prendre soin de soin, de se reconnecter. En bref, de ralentir. Voici les conseils de coach pour adopter un rythme plus serein.
A lire aussi

Qu'est-ce que l'agitation ? Que veut-elle me dire ? Et pourquoi moi, si outillée, le flot me submerge ? Ralentir quand nous sommes speed, hypersensible et curieux•se de nature, c'est se laisser porter un temps sur de magnifiques vagues : surfer sur la "vibe", saisir l'énergie du moment.

Comment la reconnaître : est-elle haute ? Basse ? La bonne méthode : je l'identifie juste en prenant 2 secondes et en étant honnête avec moi-même et j'adapte mon rythme, mon "flow".

Le "flow" vient d'une adéquation entre notre rythme intérieur, propre et complètement personnel et ce que nous vivons : actions, projets, rencontres. Aujourd'hui, tout est en force, rapide, sûr et stimulant. Revenir à la douceur, au calme, à la concentration sur ce qui doit être fait ici et maintenant, est "urgent".

Paradoxe ? Il est urgent de ralentir ? Oui, pour notre bien, pour notre corps, nos organes vitaux qui, sous stress, naturel ou pas, subi ou non, souffrent car excités en permanence.

Se relaxer
Se relaxer

Prendre le temps pour récupérer


Bien souvent, notre frénésie est issu d'un besoin de sécurité ou de réassurance. Peut-être après un événement douloureux dans la vie : qui n'a pas plongé dans le boulot alors qu'il était en plein marasme personnel ? D'autres vont connaître le blocage, la tétanie, le burn-out.

Dans chacun des cas, le corps ou le mental disent "stop c'est trop !". Il est important, urgent de nouveau, de récupérer.

Et si on n'a pas le temps ? Il faut se forcer à le prendre, tout simplement. Il file assez vite pour que demain, nous nous disions : "Zut, si j'avais su... j'aurais joué avec mon gosse ce matin... appelé ma mère... retrouvé les potes ou les collègues pour cet after..."

La modération semble vertueuse dans notre rythme de vivre. Vivre pour soi, ici et maintenant. Et retrouver équilibre émotionnel à notre service et non à nos dépends. Prendre soin de soi est loin d'être égoïste mais salvateur.


Petits exercices pour apprendre à ralentir

Comment ralentir et inviter le slow down dans son quotidien ?

En coaching, il peut s'agir de prendre régulièrement rendez-vous avec soi : tous les matins, chaque mercredi matin, deux fois la semaine... Au rythme souhaité et qui vous convient le mieux.

Durant ce moment, vous prenez le temps de poser vos intentions par exemple ou vos envies pour les prochaines heures ou jours selon en priorisant par ordre de préférence ou d'urgence.

La stratégie des petits pas ?

  • Commencez par faire un peu même quelques minutes ce que vous avez à faire et vous serez étonné.e de voir que bien souvent, vous en avez fait plus que ce que vous auriez pensé.
  • Clarifiez en posant noir sur blanc vos différents projets, tâches ou rêves mis de côté. C'est se donner à voir et prendre le temps de trier, de classer et de concrétiser.
  • Vous pouvez vous amuser en vous lançant un défi de 21 jours : cela impulse le mouvement et donne de chouettes résultats en terme de nouvelles habitudes comme celle de prendre rendez-vous avec soi-même régulièrement.

La sophrologie peut très bien s'inviter dans votre nouvelle routine. En effet, la clé pour voir et ressentir de réels progrès lorsque l'on pratique est la régularité et la répétition données à son entraînement. Refaire les exercices de relaxation active, de respiration régulièrement, rend de plus en plus faciles et intégrés ces nouveaux gestes santé.

La sophrologie consiste à prendre du temps pour ressentir, donc de ralentir par la répétition des exercices pour laisser corps et mental s'harmoniser. Le souffle en vecteur central les aide à se coordonner, à s'assouplir, se relâcher, se détendre.

Prendre le temps de lâcher prise sur son quotidien 10-15 minutes par jour (la cohérence cardiaque fonctionne par cycle de 5 minutes) grâce à de longues respirations est un bon moyen pour apprendre à revenir à un rythme plus fluide, plus serein, plus sain.

Autant de moyens pour souffler, revenir à soi et reconnecter son biorythme. Mental, émotions et ressentis sont fluides, tranquilles, plus apaisés. L'équilibre est retrouvé.

Par Aurelie Baquet coach et thérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine.