Comment organiser (et profiter) des vacances quand on a des enfants

Les vacances quand on est parent
Les vacances quand on est parent
Organiser ses vacances lorsqu'on a des enfants n'est pas toujours une mince affaire. Dans leur ouvrage "Maman mais avec une vie", Christine Régnier et Christelle Parlanti nous délivrent conseils et astuces pour devenir une "Fantastic Mum" et notamment en vacances afin que toute la petite famille les savoure au mieux.
A lire aussi

Partir oui, mais où, comment et avec qui ? Dans le livre "Maman mais avec une vie" publié en avril 2016 aux Editions "J'ai Lu", Les Ginettes (alias les journalistes Christine Régnier et Christelle Parlanti) nous dévoilent comment devenir une "Fantastic Mum", c'est-à-dire une mère 100% épanouie. Gérer les anniversaires, l'éducation, la scolarité mais aussi les vacances avec (ou sans) les enfants sont tout autant de challenges qui jalonnent le quotidien des parents. Alors avec l'été qui vient de débuter, nous avons choisi de nous intéresser de plus près au chapitre dédié aux grandes vacances.

Quelle destination choisir ?

A chaque lieu de vacances ses avantages et ses inconvénients. Dans leur ouvrage, les Ginettes nous dressent un petit tableau comparatif des différents pied-à-terre possibles :

La maison de famille :

Ce point de chute a tout bon pour tout le monde. "Il y a des bras pour s'occuper de Théodule. Plein de cerveaux pour le rééduquer" et vous n'êtes même pas obligée de rester. Peut-être pas hyper dépaysant mais repos (presque) garanti !

Le camping :

"Pas cher. Festif. Plein de nouveaux amis pour se trémousser à la soirée karaoké (...) Au bout d'une semaine, on chantonne même quand on est seule du Patrick Sébastien. Quoi, l'intimité ? De toute façon, ça fait combien de temps que vous n'êtes pas allée aux toilettes toute seule ? Bon, alors, dix oreilles de plus ou de moins..." D'ailleurs, le camping est en passe de redevenir le it de nos étés !

Les vacances entre potes
Les vacances entre potes

La location entre potes (avec ou sans enfants) :

"Des amis sur place pour vous occuper, vous et Théodule. Des amis pour organiser des apéros qui s'éternisent. Des amis pour passer du bon temps" : voilà pour les points forts de la "loc" entre amis. Car les vacances entre potes, cela peut aussi inclure (au choix) "les copines claquées, les pères sergent-chefs (ou l'inverse). Les hurlements du nouveau bébé. Les horaires décalés. Les dîners batavia (je dois perdre 10 kilos). Le sans alcool (j'allaite)"... Cela dit, "Qui vous oblige à les voir tout le temps ? La vie en communauté, ce n'est pas forcément 24h/24. Filez Isidore à votre copine et prenez une heure pour vous", conseillent Les Ginettes.

Le club tout compris

"La piscine, la mini-disco, le club enfants, le buffet, la femme de ménage, des amis pour Pétronille", les vacances "all inclusive", ça a quand même du bon quand on débarque avec toute sa tribu. Il y a tout de même quelques bémols : "Devoir se lever à 7 heures tous les matins pour réserver trois transats" ou encore "ces GO gesticulants à la piscine" sans compter qu'au final "Qu'est-ce qu'on a vu de Marrakech, hein ? Rien."

C'est la fête avec les grands-parents
C'est la fête avec les grands-parents

Et si on les confiait aux grands-parents ?

Envoyer son loulou chez papi et mamie en vacances, c'est gratos, puis c'est l'occase de resserrer les liens entre eux, de passer le relais (pendant que vous vous envolez quelques jours dûment mérités en Toscane avec votre homme) et que tout le monde passe du bon temps, car c'est bien connu, les grands-parents sont souvent plus cool que les parents et vos enfants en profitent pleinement. Mais du côté de nos parents justement, cette "garde" ne serait pas forcément la bienvenue ainsi que le soulignent les auteurs s'appuyant sur une récente étude. Étonnant sachant que nous sommes "83% de Français (parents) à le penser en toute bonne foi. Et 92% à se dire que c'est une très bonne chose qu'ils le gardent d'ailleurs, puisque cela fortifie le lien familial. Seulement, voilà : 67% des plus de 65 ans estiment qu'il vaut mieux les avoir en photos qu'en vacances. Que ce serait contraignant, qu'il faut les surveiller, que l'on ne peut pas faire ce que l'on veut, qu'on aurait moins de temps pour soi, bla-bla-bla. (...) Et c'est bien pour ça qu'on vous les confie, nos enfants, messieurs-mesdames les plus de 65 ans. Pour vivre pendant trois semaines comme une retraitée ! Les rhumatismes en moins", ironisent les deux auteurs.

D'ailleurs, même si l'on en rêve parfois, ce n'est pas évident pour nous non plus de nous séparer de nos petites terreurs en vacances mais, comme l'énoncent Les Ginettes dans l'intro de leur chapitre consacré aux vacances, "une Fantastic Mum n'hésite pas à se séparer de son enfant et à le confier à d'autres. Pour mieux (se) le retrouver."

Les Ginettes vous liste également "la valise idéale de vos enfants" et une FAQ bien pratique pour répondre à TOUTES les questions saugrenues, gênantes et incontournables que vos bambins ne manquent jamais de poser en vacances. Une petite bible pour parer à tous les aspects du quotidien de la vie des mamans et vous permet de vous en sortir avec brio sans jamais oublier de vous accorder du temps rien qu'à vous.

"Maman mais avec une vie" Les Ginettes aux Editions J'ai Lu
"Maman mais avec une vie" Les Ginettes aux Editions J'ai Lu

"Maman mais avec une vie", Les Ginettes aux Editions J'ai Lu, 5 euros