Concours de repassage, atelier beauté : les initiatives les plus WTF pour le 8 mars

Festival Festi'femmes de Marseille
Festival Festi'femmes de Marseille
En ce 8 mars, les publicitaires et autres élus locaux ont rivalisé d'inventivité pour nous proposer, "à nous mesdames", des promos et des festivals tous plus sexistes les uns que les autres. Parce qu'il est bon de rappeler que NON, cette journée n'est pas celle de LA femme, mais celle du combat pour nos droits, passage en revue des publicités les plus WTF.
A lire aussi
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre sa carrière en main
News essentielles
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre...

C'est à se demander si les publicitaires ont la mémoire courte, ou s'ils le font simplement exprès. Chaque année depuis que le 8 mars a été décrété Journée internationale des droits des femmes (et non Journée de la Femme comme on le lit un peu partout), fleurissent sur les affichages publicitaires et dans nos boîtes aux lettres les promotions et les initiatives les plus improbables qui soient. De celles que même Don Draper et ses collègues n'auraient sans doute pas pu imaginer. De l'atelier beauté proposé par la mairie du VIIe arrondissement de Paris à l'incroyable concours de repassage organisé par le Salon de la Femme d'Angoulême, l'association féministe Osez le féminisme a sélectionné le meilleur du pire des initiatives autour du 8 mars . On préfère vous prévenir : ça pique.

Le Salon de la Femme et son concours de repassage

Rose bonbon et strass clinquants : le Salon de la Femme d'Angoulême
Rose bonbon et strass clinquants : le Salon de la Femme d'Angoulême

Vous rêviez de mettre à l'épreuve votre don pour le repassage des cols de chemise en vous mesurant à d'autres candidates ? Ça tombe bien, le Salon de la Femme qui se tiendra à Angoulême les 12 et 13 mars vous propose très sérieusement un concours de repassage mais aussi au cas où vous ne trouveriez pas l'événement suffisamment offensant, des corners beauté, sex shop et accessoires culinaires, une démonstration de pole dance et de go go dancers...

L'élection de Miss Stade Malherbe

Élection de Miss Stade Maherbe de Caen
Élection de Miss Stade Maherbe de Caen

Quoi de mieux pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes que d'organiser un concours de Miss ? C'est ce que s'est visiblement dit le Stade Malherbe de Caen qui n'a pas du tout trouvé déplacée l'idée de promouvoir le sport féminin en élisant une Miss pour son équipe masculine . Ben oui, c'est bien connu, pour "valoriser la place des femmes dans le football et ce, dans les domaines du jeu, de l'arbitrage, de la formation et des dirigeantes", il est primordial de défiler en bikini.

Les promos spéciales femmes de La Halle, Marionnaud et Florajet

Attention, super promo à la Halle...
Attention, super promo à la Halle...

Laissons tomber la lutte contre les violences sexistes et les stéréotypes ou le combat pour l'égalité salariale. Nous, ce qu'on veut en ce 8 mars, c'est des promotions sur la lingerie et les vêtements et surtout que "nos hommes" nous offrent des bouquets de fleurs. Non ? Dommage, parce la Halle vous offre -30% sur sa collection femme et que Florajet vous a "préparé une sélection spéciale de bouquets intemporels qui allient grâce et caractère, à offrir à toutes celles qui nous sont chères". Quant à Marionnaud, elle "célèbre TOUTES les femmes" en leur vous offre -20% et un bracelet gratuit. Mais attention, rien qu'aujourd'hui. Alors, on dit merci qui ?

La coupe de champ' offerte par Hippopotamus

Comment ça, votre mec ne vous paye pas le resto pour VOTRE journée ? Il aurait quand même pu faire un effort, surtout que la chaîne de restos Hippopotamus vous offre gracieusement une coupe de champagne. Probablement pour faire passer le fait qu'à compétences égales, vous êtes payée 27% de moins qu'un homme.

L'atelier beauté de la mairie du VIIe arrondissement de Paris

Silhouette ulta-mince et atelier beauté : découvrez le 8 mars selon la mairie du VIIe arrondissement de Paris
Silhouette ulta-mince et atelier beauté : découvrez le 8 mars selon la mairie du VIIe arrondissement de Paris

Au départ, l'idée de la mairie du VIIe arrondissement n'était sûrement pas mauvaise : celle d'organiser des événements pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes. L'atelier d'optimisation des compétences professionnelles l'atteste. Mais entre l'atelier beauté et le débat "avec des personnalités féminines" qui n'invite aucune militante mais la conseillère en look Cristina Cordula, sans parler du dessin bourré de clichés, on peut dire sans trop nous avancer que c'est un flop.

Teva et ses "confidences du pénis"

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le pénis
Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le pénis

Là, franchement, on ne comprend pas trop. Est-ce une référence obscure aux "Monologues du vagin" ? Une programmation teintée d'ironie ou au contraire une forme de rébellion douteuse ? Le mystère demeure. Quoi qu'il en soit, la chaîne Teva a décidé, pour célébrer l'unique Journée qu'ont les femmes dans l'année spécialement dédiée à leurs droits de diffuser ce soir un documentaire sur "Les confidences du pénis". Comme le rappelle très justement Osez le féminisme, "c'est vrai qu'avec 18% de femmes expertes sur les plateaux télé, on entend vraiment trop peu les hommes, d'où sûrement la nécessité de réserver une soirée supplémentaire au 'pénis', à l'occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes".

Le Festi'Femmes de Marseille avec Jean-Marie Bigard

La très chic affiche du Festi'Femmes de Marseille
La très chic affiche du Festi'Femmes de Marseille

Désigné grand gagnant du concours de "la plus grosse arnaque sexiste pour le 8 mars 2016" organisé par Osez le féminisme, le Festi'Femmes de Marseille ne fait pas dans la dentelle. Au programme de ce festival censé être dédié à l'humour au féminin, des femmes humoristes évidemment, et surtout Jean-Marie Bigard, bien connu pour ses sketchs féministes (on plaisante). L'affiche, toute en sobriété, devrait achever de vous convaincre de prendre vite fait votre place. Notez le subtil décolleté attribué à Jean-Marie Bigard qui apparaît bien au centre de l'affiche tandis que les femmes invitées doivent se contenter de pauvres médaillons où leur nom n'apparaît même pas. C'est beau le 8 mars.

Super bonus : la pub L'Oréal

Comme ça se passe de commentaire, on préfère vous laisser juger vous-même.