Ils étaient en début de relation : ces jeunes couples racontent leur confinement

Jeune couple en confinement
Jeune couple en confinement
Épidémie de coronavirus oblige, ces nouveaux couples apprennent à vraiment se connaître en version accélérée. Et ça n'est pas toujours évident... Témoignages.
A lire aussi

Au début des relations amoureuses, il y a deux écoles : ceux qui restent ensemble tous les jours dès le départ et ceux qui au contraire, espacent les rendez-vous, font durer la période de séduction (par choix ou non).

Avec l'épidémie du coronavirus qui force les Français comme la moitié de l'humanité à rester chez eux au maximum, certains couples ont fait le choix de se confiner ensemble. Aucun souci pour certains déjà habitués à se voir régulièrement. Mais pour d'autres, certains problèmes sont apparus lors de cette expérience.

Plusieurs jeunes couples témoignent de leur sentiment vis-à-vis du confinement avec leur partenaire.

Le sentiment d'avoir accéléré les choses

Lorsque le président Emmanuel Macron a annoncé aux Français qu'ils allaient devoir rester chez eux, Lola*, 24 ans, se trouvait avec son copain. "Nous étions chez lui à Paris à ce moment-là. Je vis également dans cette ville mais en colocation et lui, seul. Il m'a alors tout de suite demandé si je souhaitais rester."

À première vue, une bonne idée pour Lola, jeune diététicienne. Elle confie être avec son petit-ami depuis deux mois et le voir à peu près trois fois par semaine en temps normal. "On dort au minimum ensemble deux fois par semaine mais je n'avais jamais fait l'expérience de réellement vivre avec lui plusieurs jours. Quand il me l'a proposé, ça m'a tout de suite fait peur."

Après avoir tenté plusieurs prétextes : "Je n'ai pas assez d'affaires avec moi", "Je n'ai pas pris mon ordinateur", Lola s'est finalement résolue à rester avec son copain, une décision qui entraîne encore de l'anxiété chez elle.

"J'ai très peur qu'il se lasse de moi à force qu'on soit collés ensemble toute la journée. Pour l'instant ça se passe bien, mais j'ai réellement besoin de mon temps toute seule. Au départ j'avais peur que lui se lasse, mais finalement, j'ai peut-être peur que ce soit moi...", explique la jeune femme.

Lola dit également avoir le sentiment "d'accélérer les choses". Elle raconte que dans ses anciennes relations, elle évitait de trop rester avec ses petits copains pour entretenir la flamme. "À force de se voir tous les jours en pyjama, pas dans nos meilleurs états, je crains qu'une routine s'installe et qu'on prenne des habitudes de vieux couple."

Pour éviter cela, Lola pense à tenter de rentrer chez elle dans les semaines à venir.

Jeune couple en confinement
Jeune couple en confinement

Une première semaine parfaite

Dans la région Nouvelle-Aquitaine, Sophie*, 52 ans, vendeuse dans une boutique de vêtements et divorcée depuis un an, vient d'entamer une nouvelle relation. En couple avec son partenaire depuis quatre mois, ils ont décidé de se confiner ensemble pour ne pas s'éloigner lors de cette période.

"Nous avons chacun nos enfants, les miens sont chez leur père car il possède un jardin et moi, non. Alors nous avons décidé de vivre le confinement ensemble en pensant que c'était une bonne idée", confie la vendeuse. Une bonne idée, ça l'était au début selon elle.

Jeux de société, pâtisserie, séries... Le jeune couple ne manquait pas d'occupations. "La première semaine s'est passée à merveille. Ses enfants ont 19 et 22 ans alors ils sont chacun dans leurs chambres, c'est comme si nous étions seuls. C'était la première fois que nous passions autant de temps ensemble", explique Sophie.

Lire la suite sur le HuffPost