Dans le bureau d'Hannah Amzalag, fondatrice de La Boîte à Bonbecs

La Boîte à Bonbecs
2 photos
Lancer le diaporama
A 26 ans, Hannah Amzalag a décidé d'abandonner son poste d'agent immobilier pour se reconvertir en "candy cake designer" et d'ouvrir sa Boîte à Bombecs. Le temps d'une interview, elle nous a laissé pénétrer dans son bureau pas tout à fait comme les autres.
A lire aussi
Dans le bureau de... Baya Rehaz, auteure et comédienne
News essentielles
Dans le bureau de... Baya Rehaz, auteure et comédienne

Comment êtes-vous passée du métier d'agent immobilier à candy cake designer ?

Tout est parti d'un gâteau de bonbons que j'ai fait en 2011 pour les fiançailles de ma soeur. J'ai ouvert un blog, puis un site Internet (laboiteabonbecs.com) en travaillant depuis chez moi pendant 4 ans. Au début, j'avais peur de me lancer et d'ouvrir ma propre boutique, puis je me suis dit 'qui ne tente rien n'a rien'.

Candy cake designer, cela consiste en quoi exactement ?

A faire des gâteaux de bonbons ! C'est mon produit-phare. Après, je me suis aussi développée autour des bonbons traditionnels et l'organisation d'ateliers et d'anniversaires d'enfants. La Boîte à Bonbecs se déplace aussi à domicile pour proposer des anniversaires clé en main incluant candy bar, magicien, fée, pêche à la ligne... Tout dépend des demandes de nos grands et petits clients.

Les derniers gâteaux de bonbons réalisés par Hannah
Les derniers gâteaux de bonbons réalisés par Hannah

Les gâteaux sont-ils uniquement composés de bonbons ?

Oui. Lors de l'organisation d'anniversaires, si les parents le souhaitent, on peut apporter également un gâteau en pâte à sucre, mais généralement le gâteau de bonbons suffit à ravir les enfants qui ne sont pas forcément fans des pâtisseries à base de crème. On peut d'ailleurs planter une bougie sans problème.

Avez-vous fait une "formation bonbons" au préalable ?

Non ! Les seules formations que j'ai faites, c'était pour apprendre à m'occuper d'enfants. J'ai notamment passé le Bafa (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur en accueils collectifs de mineurs). Ce n'est pas obligatoire, mais ça rassure les parents qui me confient leurs enfants durant les ateliers.

Gâteau Captain America
Gâteau Captain America

Est-ce que vous considérez vivre de votre passion ?

Totalement. Je n'ai pas l'impression de travailler. C'est vraiment quelque chose que j'aime faire.

Pourquoi vient-on à la Boîte à Bonbecs ?

Il y a ceux qui viennent pour notre coeur de métier, c'est-à-dire les gâteaux de bonbons, cela peut être pour un anniversaire, une baby-shower ou même pour des fiançailles. Certains parents poussent notre porte pour déposer leurs enfants à l'un des ateliers qu'ils leur sont consacrés (bonbons, dessins, peinture, pâte à modeler...) ou pour organiser un anniversaire. Enfin, on peut passer par simple gourmandise quand on a envie de s'offrir un petit sachet de bonbons ou par curiosité, pour découvrir le concept.

Les ateliers de la Boîte à Bonbecs
Les ateliers de la Boîte à Bonbecs

Votre modèle d'inspiration ?

Le Dylan's Candy Bar, une magnifique confiserie new-yorkaise découverte il y a un an. J'avais déjà pour projet d'ouvrir ma boutique et je suis tombée sous le charme en y rentrant.

Une journée type à la boutique, ça consiste en quoi pour vous ?

Aucune journée ne se ressemble vraiment, car il y a toujours quelque chose de nouveau à faire. D'abord, parce que chaque jour, ce sont de nouveaux gâteaux de bonbons à confectionner, selon le thème demandé par le client (dernière commande en cours, 'Raiponce' et 'Star Wars') et puis, lorsque les enfants arrivent pour participer aux ateliers, les thèmes diffèrent selon la période. Là, par exemple, Halloween va arriver, on organise une journée spéciale où les petits arriveront déguisés. On adapte aussi nos commandes de bonbons en privilégiant les bonbons araignées ou en forme de dents.

Gâteau Raiponce
Gâteau Raiponce

Vos indispensables de travail ?

Les bonbons bien sûr. On a des Haribo mais aussi des bonbons casher, hallal, sans sucre ou encore des bonbons sans gluten. Mon autre outil indispensable, c'est mon téléphone. Les gens passent beaucoup de commandes via Internet, il faut que je sois réactive, que je réponde rapidement.

Avec qui échangeriez-vous votre bureau ?

Personne !

Le bureau d'Hannah
Le bureau d'Hannah

Sucettes, bonbons, liquide pour faire des bulles, le bureau d'Hannah ne ressemble pas vraiment à un bureau standard.

Le moment où vous avez failli craquer ?

Sincèrement jamais parce que j'ai toujours cru et aimé ce que je faisais. Evidemment, au début, on se demande parfois si l'on a pris la bonne décision, si ça va être rentable car j'ai quand même un loyer à payer ce qui n'était pas le cas quand j'exerçais depuis chez moi. Mais, j'aimais tellement ça que j'ai foncé quand même. Faut dire que je suis d'une nature assez positive.

Votre grignotage de bureau ?

J'adore les petits bonbons acides.

Des bonbons
Des bonbons

Que diriez-vous aux femmes désireuses de créer leur propre entreprise ?

De foncer ! Il y a des jours plus ou moins bons, mais il ne faut jamais baisser les bras. C'est important de faire quelque chose pour soi. Un métier est censé nous suivre toute notre vie donc autant l'exercer avec plaisir.


La Boîte à Bonbecs, 101 rue Jouffroy D'abbans, 75117 Paris, 06 46 07 67 11
www.laboiteabonbecs.com