5 choses à faire (ou pas) pour décorer son intérieur blanc

Comment bien décorer son salon et ses beaux murs blancs.
Comment bien décorer son salon et ses beaux murs blancs.
On a fini par craquer pour le très tendance appart' immaculé, repéré depuis un moment sur les réseaux. Reste à l'habiller avec goût.
A lire aussi

Se sentir chez soi, c'est important, et ne pas avoir l'impression de vivre dans une maison témoin made in Pinterest, aussi. On a vu une recrudescence d'inspirations en ligne qui manient la déco scandi comme personne ces derniers temps et, au final, on a l'impression de tous habiter le même moule plus ou moins grand. Si les murs blancs sont l'idée à piquer sans hésitation à nos voisins du Nord, on n'est pas non plus obligée d'acheter le même canapé années 70, ni le même meuble télé rétro.

Et au-delà de vouloir se créer un intérieur qui nous ressemble et qui ne craindra pas d'être comparé à un catalogue Ikea, on souhaite aussi rester à l'abri du faux-pas déco impardonnable (on se souvient du jour où peindre les murs de notre chambre en rouge sang nous semblait une bonne idée). Voici donc quelques conseils et interdictions moyennement autoritaires pour ajouter un peu de chaleur à son intérieur.

1- Bien choisir ses palettes de couleurs

Non, il n'y a pas qu'une nuance de blanc et non, on ne peut pas faire n'importe quoi avec les couleurs. On n'est pas chez D&CO ici. Pour continuer de vivre dans un lieu harmonieux, on se base sur trois options : une palette ton sur ton, une palette composée du blanc, d'une couleur vive et de ses teintes adjacentes, et enfin une palette qui offre deux teintes vives situées à l'opposé l'une de l'autre sur le prisme, en plus du blanc. Si vous suivez toujours, on vous donne une médaille.

Exemple concret : blanc, sable et noisette, blanc, brique et brique clair, ou blanc, bleu marine et orange.

Côté répartition, on fera aussi attention à ne pas donner la même importance visuelle à chacune des couleurs. L'équilibre peut se respecter de la sorte : 60 % de la pièce composée d'un ton neutre, 30 % d'une teinte plus soutenue et 10 % d'une touche très colorée.

2- Privilégier les matériaux nobles

On n'a pas repeint la vieille tapisserie de son salon avec une belle couleur craie pour lui associer du toc. Ce qu'on veut dire par là, c'est qu'à intérieur blanc, matériaux nobles. Bois recyclé ou brut, meubles en métal, plantes suspendues façon luminaire qui dégouline dans la cuisine... On fait du neuf avec de l'ancien, et on ne se prive pas d'ajouter des touches modernes qui viendront contrebalancer l'effet authentique.

3- Respectez un style

Au-delà des matériaux de vos meubles, leur style aussi est un sujet sur lequel vous devrez vous pencher sérieusement. Que vous soyez plus tentée par l'effet campagne chic, minimaliste ou - on n'y échappera pas - scandinave, le tout est de ne pas dévier de son thème. Un fauteuil en toile de jouy ne serait pas du plus bel effet à côté d'une table en verre ultra-moderne, et personne n'a (plus) envie de voir des chaises en plastique aussi design soient-elles à la même table qu'une pièce plus authentique.

4- Ne restez pas bloquée sur l'immaculé

En même temps, on peut comprendre. Après plusieurs semaine à marcher sur une bâche jaune et à harceler le peintre à propos des taches que personne ne voit sauf vous, on veut profiter de l'effet. Et il faut dire que la lumière est tellement décuplée dans une pièce immaculée qu'on voudrait vivre dans le blanc pour toujours. Grave erreur. La luminosité sera en réalité d'autant plus mise en valeur si on lui ajoute de la couleur. Plus d'intensité, plus de profondeur, et un résultat qui n'aura rien à envier aux plus belles mises en scène de Maisons du Monde.

5- Ne surchargez pas vos murs de tableaux (ou faites-le intelligemment)

Vous avez lu partout que la mode est à l'accumulation. Des bijoux, des vêtements, de la déco. Si on n'a pas vraiment peur que vous vous lanciez dans une collection de bibelots en forme de chat, on préfère cependant vous avertir que trop de tableaux tue le tableau. Les galeries, oui, mais sans tomber dans l'excès. On peut aussi opter pour une oeuvre de taille qui décorera à elle seul un pan de mur entier, et qui fera l'originalité de votre intérieur.

Vous n'avez plus qu'à prendre vos pinceaux et à enfiler votre plus belle salopette.