Violée à 15 ans contre 500 dollars donnés à sa mère, Demi Moore raconte son cauchemar

Demi Moore au festival de Sundance 2019
Demi Moore au festival de Sundance 2019
Dans cette photo : Demi Moore
A l'occasion de la sortie de son livre, l'actrice américaine Demi Moore s'est confiée sur un passage traumatisant de sa vie. Elle raconte qu'à 15 ans, un homme l'a violée après avoir donné 500 $ à sa mère.
A lire aussi

C'est dans les pages de son autobiographie, Inside Out: A Memoir, que Demi Moore, 56 ans, se raconte. Entre batailles contre ses addictions et révélations sur son enfance douloureuse - l'alcoolisme de ses parents et le comportement destructeur de sa mère, notamment -, l'actrice revient sur un moment terrible de son adolescence. Moment qu'elle a également choisi de discuter sur le plateau de l'émission nationale Good Morning America, aux côtés de la journaliste Diane Sawyer, à l'occasion de la promotion de l'ouvrage.

Elle affirme ainsi, alors qu'elle était âgée de 15 ans et rentrait chez elle, elle a trouvé un homme dans son appartement, avec la clé. Demi Moore poursuit en déclarant que l'étranger l'a violée, après avoir donné 500 $ à sa mère. Il aurait même prononcé ces mots : "Qu'est-ce que ça fait d'être vendue par sa mère pour 500 dollars ?".

"C'était à la fois un viol et une trahison épouvantable", écrit-elle dans ses pages. A la journaliste qui lui demande si elle pense que sa mère l'a réellement "vendue", elle répond cependant par la négative. "Au fond de mon coeur, je pense que non. Je ne pense pas que c'était une transaction directe. Mais elle lui a quand même donné l'accès à l'appartement, et m'a mise en danger".

On apprend également qu'au même âge, sa mère l'emmenait dans des bars avec elle afin que les hommes les remarquent. Une adolescence tragique, sur laquelle l'actrice emblématique de Ghost revient avec courage. Plus loin dans le livre, elle explique que lorsque, petite, son père quitte le foyer, elle devient responsable de sa mère et de ses tentatives de suicide. "Il y en a eu beaucoup", dit-elle. Elle se rappelle pourtant d'une fois en particulier, avant le divorce, qui a signé un tournant dramatique dans sa vie. Fois où son père et elle l'avaient retrouvée inerte après qu'elle ait pris des médicaments.

"Je me rappelle avoir utilisé mes doigts, les petits doigts d'un enfant, pour sortir les cachets que ma mère avait essayé d'avaler, pendant que mon père maintenait sa bouche ouverte et m'expliquait quoi faire. À ce moment-là, quelque chose a changé en moi pour toujours, mon enfance était terminée". Un récit bouleversant, qui lève le voile sur le passé de l'une des actrices les plus populaires d'Hollywood.