Des militaires de Sentinelle arrêtent un homme soupçonné d'agression sexuelle

Des militaires de Sentinelle
Des militaires de Sentinelle
Des militaires de l'opération Sentinelle ont réussi a interpeller un homme suspecté d'avoir agressé une femme au nord de Paris.
A lire aussi

Selon une information rapportée par le site deFrance Bleu Paris, des militaires de la force Sentinelle ont interpellé jeudi matin un homme en train d'agresser une femme.

La scène s'est déroulée le 1er novembre vers 6h35 du matin à la station Jules Joffrin, au nord de la capitale, dans le 18e arrondissement, près de Montmartre. La victime a expliqué que l'homme l'a suivie après sa sortie du métro avant d'essayer de l'aborder.

Elle a alors refusé de lui parler. En colère face à ce refus, l'homme aurait commencé par l'étrangler puis à la frapper et lui aurait touché les fesses.

Des militaires qui patrouillaient dans le secteur ont été alertés par les cris de cette femme. Arrivés sur les lieux, ils ont tenté de raisonner l'homme sans succès, comme le raconte le journal Le Parisien. Voyant qu'il ne voulait pas s'arrêter, les militaires "ont utilisé les techniques de combat au corps à corps [...] à mains nues", selon une source militaire citée par le journal. Ils l'ont ensuite plaqué au sol en attendant l'arrivée de la police.

L'agresseur présumé de cette femme a été mis en garde à vue et la victime a porté plainte. Ce vendredi, et selon le Parisien, l'homme est encore en garde à vue.