Voici pourquoi notre libido grimpe en flèche pendant nos règles

Pourquoi notre libido grimpe-t-elle quand on a nos règles ?
Pourquoi notre libido grimpe-t-elle quand on a nos règles ?
Le début du cycle menstruel provoque parfois un mal de ventre terrible, des changements d'humeur ou des envies de folles galipettes. La faute au pic d'hormones.
A lire aussi
Les montagnes russes de la libido pendant la grossesse
News essentielles
Les montagnes russes de la libido pendant la grossesse

Ce n'est pas le cas de tout le monde et il n'y a rien de grave là-dedans, mais une bonne partie d'entre nous l'a remarqué : nos règles vont parfois de paire avec une libido en flèche. Pas forcément la partie du début où l'on aurait envie de hurler sur quiconque nous approcherait tant les crampes ressemblent à des lames de poignards qu'on tournerait doucement dans notre bas-ventre. Mais le lendemain, quand tout va mieux et qu'on recommence à tenir debout sans se plier en deux.

A ce moment précis, on rêve éveillée d'un potentiel fantasme sexuel et on a même du mal à se concentrer au bureau. On se surprend même à regarder nos collègues autrement, bref on a envie de sexe comme jamais. Et apparemment, l'explication est scientifique.

Petit rappel des cours de SVT : un cycle menstruel féminin implique l'augmentation et la chute cycliques des oestrogènes, de la progestérone, de la testostérone et de la DHEA, d'après la doctoresse Adeeti Gupta, gynécologue. Des hormones qui jouent un rôle important dans notre libido.

Les hormones en folie

Lors d'un étude publiée dans Hormones and Behavior, des chercheur·ses ont exploré le lien entre les hormones et le comportement sexuel chez un groupe de jeunes étudiantes. Les scientifiques ont mesuré les taux d'hormones sur deux cycles menstruels complets et ont comparé les résultats aux comptes-rendus qu'avaient fait les participantes, dans lesquels elles ont noté leur activité intime et les moments où l'excitation prenait le pas sur la raison.

On a ainsi découvert que le changement des niveaux d'oestrogènes et de progestérone avait d'importants effets secondaires sur notre vie sexuelle - ou notre envie sexuelle. Probablement parce que "l'oestrogène favorise la libido et le désir", explique Adeeti Gupta à Women's Health, "alors que la progestérone est une hormone stabilisante qui supprime la libido." Hormone qui se trouve d'ailleurs à son plus faible niveau pendant et juste après les règles, comme l'indique la gynécoloque, alors que les niveaux d'oestrogène, eux, s'accumulent.

Mais il existe aussi un autre argument. Certaines femmes trouveraient notamment que se masturber ou avoir un rapport sexuel atténuerait les douleurs liées à leur cycle menstruel, et auraient davantage envie de faire l'amour pendant leurs règles pour cette raison précise.

Quoiqu'il en soit, on vous conseille de faire comme bon vous semble. Et si une partie de jambes en l'air peut vous faire oublier votre blues ou la douleur, alors banco.