Société
Donald Trump balance des propositions transphobes pour teaser son retour (et non merci)
Publié le 2 février 2022 à 11:33
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Comme une tentative de come-back ? Donald Trump est en train de revenir sur le devant de la scène avec des propos pour le moins... propres à son style bien réac. Pas très american dream.
Donald Trump balance des propositions transphobes pour teaser son retour (et non merci) Donald Trump balance des propositions transphobes pour teaser son retour (et non merci)© Abaca
La suite après la publicité

"Nous interdirons aux hommes de participer aux sports féminins". Voilà ce qu'a déclaré lors d'un rassemblement à Conroe (Texas) l'ancien président Donald Trump le 15 janvier dernier. Non pas pour pointer du doigt les hommes, comme le laisse supposer cette sentence, mais pour qualifier... les femmes transgenres.

L'interdiction aux femmes transgenres de participer à des sports féminins aux Etats-Unis, voilà ce que souhaite l'ancien leader, qui n'a rien perdu de ses habituelles obsessions anti-LGBT. Comme l'énonce le média NBC, Donald Trump s'est même permis de critiquer la nageuse trans Lia Thomas, 22 ans, détentrice de plusieurs records au sein de son Etat, l'Ohio. Il a notamment employé les mauvais pronoms de genre pour la désigner.

Mais est-ce si surprenant de la part de Donald Trump ?

"Ce n'est pas bon pour le sport féminin"

Durant sa présidence, Trump avait déjà tout fait pour interdire l'entrée dans les forces armées des personnes transgenres. Aujourd'hui, au Texas, il s'en prend sans détour aux athlètes transgenres. Ce n'est pas une première. Donald Trump en avait déjà fait sa cible en mars 2021 en déclarant, à Orlando, que l'inclusion des femmes transgenres aux sports féminins "n'est pas bonne ni pour les femmes ni pour le sport féminin". "Si cela ne change pas, le sport féminin tel que nous le connaissons mourra", avait-il sobrement ajouté.

Pour NBC, le discours de Trump "reflète celui des responsables conservateurs de nombreux États au cours des dernières années", qui ont notamment examiné des projets de loi afin d'interdire aux étudiants et athlètes transgenres de jouer dans des équipes sportives correspondant à leur identité de genre. Un état d'esprit conservateur qui n'a pas disparu avec la défaite de l'ancien président, qui rêve aujourd'hui de reconquérir la Maison Blanche en 2024.

Mots clés
Société News essentielles Transgenre discrimination Etats-Unis Politique
Sur le même thème
"C'est un bouffon !" : Robert DeNiro tacle Donald Trump en plein tribunal de New York
Politique
"C'est un bouffon !" : Robert DeNiro tacle Donald Trump en plein tribunal de New York
2 juin 2024
"Merci et bravo !" : Noémie Merlant apporte son soutien à Judith Godrèche play_circle
Culture
"Merci et bravo !" : Noémie Merlant apporte son soutien à Judith Godrèche
25 avril 2024
Les articles similaires
Réélire Donald Trump ? Ce serait accepter "quatre années de misogynie de trop", alerte la presse américaine play_circle
Société
Réélire Donald Trump ? Ce serait accepter "quatre années de misogynie de trop", alerte la presse américaine
5 juillet 2024
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati play_circle
Société
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
8 février 2024
Cette cheffe n'embauche que des femmes dans sa cuisine (et ça rend fous certains) play_circle
Société
Cette cheffe n'embauche que des femmes dans sa cuisine (et ça rend fous certains)
21 mars 2024
Dernières actualités
En France, la transphobie tue (toujours autant), et l'actualité le démontre dramatiquement play_circle
Société
En France, la transphobie tue (toujours autant), et l'actualité le démontre dramatiquement
11 juillet 2024
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news