Un livre explosif décrit les comportements du "prédateur sexuel" Donald Trump

Des femmes se livrent sur leur expérience glaçante avec Donald Trump
Des femmes se livrent sur leur expérience glaçante avec Donald Trump
Le livre "All the President's Women: Donald Trump and the Making of a Predator" donne la parole à celles qui ont eu la malchance de croiser la route du président américain. Elles y dénoncent la façon dont Donald Trump a profité de sa position pour abuser d'elles et de leur confiance.
A lire aussi

"Personne n'a autant de respect pour les femmes que moi." C'est le message que postait sur Twitter Donald Trump en 2016, alors accusé d'agressions sexuelles par plusieurs femmes. La réputation de Donald Trump concernant les femmes n'est plus à faire et, fort de son poste, le président américain semble à l'abri de la vague #MeToo.

Mais cela n'empêche pas aux langues de se délier et notamment dans l'ouvrage All the President's Women: Donald Trump and the Making of a Predator, signé Barry Levine et Monique El-Faizy, paru le 22 octobre dernier aux Etats-Unis.

"Si vous aviez plus de 21 ans, vous n'aviez pas à vous inquiéter"

384 pages dans lesquelles des femmes racontent les agissements de Donald Trump, dont plusieurs mannequins ayant été confrontées au magnat de l'immobilier dans les années 90. Alors très jeunes - certaines d'entre elles n'avaient même pas 16 ans à l'époque -, elles dénoncent la façon dont Trump se permettait de les toucher, ses mains sur leurs hanches, leurs fesses et leur poitrine, à la vue de tous. Elles racontent comment le milliardaire les embrassait sur la bouche lorsqu'il les rencontrait et sa façon d'errer dans les coulisses des concours de beauté pendant que les jeunes femmes s'habillaient, se changeaient, relaye la version US de Cosmopolitan.

Une ex-mannequin explique ainsi dans l'ouvrage : "je l'ai vu faire cela à plusieurs reprises. Quand il rencontrait une fille, il se marchait vers elle pour l'embrasser, pas serrer sa main ou dire "bonjour, comment allez-vous ?" Non, il se dirigeait vers elle pour l'embrasser."

Un comportement qu'il destinait tout particulièrement aux très jeunes femmes, comme l'explique une ex-mannequin dans ce livre explosif : "Si vous aviez plus de 21 ans, vous n'aviez pas à vous inquiéter". "Il était toujours à la recherche de modèles... C'était un prédateur. Absolument", confirme quant à lui un photographe ayant eu l'occasion de côtoyer Donald Trump dans l'univers du mannequinat.


Deux récits sont particulièrement traumatisants. Celui d'une jeune femme ayant intenté un procès à Trump en 1994, qui affirme qu'une femme l'aurait à plusieurs reprises emmenée dans la demeure de Jeffrey Epstein - le multimillionnaire accusé d'agressions sexuelles et retrouvé pendu dans sa cellule cet été. "Trump m'a attachée à un lit, s'est dénudé puis m'a violée", alors qu'elle était âgée de 13 ans. La seconde histoire est celle d'une travailleuse du sexe qui, dans les années 80 à New York, aurait été embauchée par Donald Trump pour avoir, avec lui, des rapports sexuels avec une jeune fille mineure.


Un livre "qui ne surprend pas"


Outre-Atlantique, l'ouvrage fait couler beaucoup d'encre. Mais si celui-ci suscite "le dégoût et la colère", il ne "choque jamais", explique la journaliste Robin Givhan dans une chronique pour The Washington Post. "Cela ne nous choque pas que l'homme assis dans le bureau oval soit cette personne accusée de tel ou tel comportement ignoble. Et ce, car de nombreux récits et accusations présents dans le livre avaient déjà été évoqués par le passé dans les médias."


Les agissements de Donald Trump ne datent en effet pas d'hier et sa réputation n'était déjà plus à faire au moment de son élection. "Malgré tous les efforts déployés, les citoyens ne sont pas mieux informés, juste davantage dégoûtés", vient conclure la journaliste. Un constat d'autant plus aberrant à l'ère de #MeToo.