Emma de Caunes raconte un souvenir hilarant sur son père Antoine

Emma de Caunes raconte une anecdote hilarante sur son père, Antoine de Caunes
Emma de Caunes raconte une anecdote hilarante sur son père, Antoine de Caunes
Dans cette photo : Antoine de Caunes
Actuellement à l'affiche du film Les Châteaux de sable, Emma de Caunes a profité de son passage dans les studios d'Europe 1 pour raconter un souvenir d'adolescence plutôt hilarant concernant son père, le célèbre Antoine de Caunes.
A lire aussi

Quand Emma de Caunes évoque son célèbre papa, elle n'hésite pas à gentiment se moquer de lui. Invitée récemment dans l'émission Petit dimanche entre amis sur Europe 1, celle que l'on peut voir actuellement au cinéma dans le film Les Châteaux de sable, s'est remémorée un souvenir plutôt drôle dans lequel Antoine de Caunes fait une apparition en Didier l'embrouille, le personnage culte qu'il a longtemps interprété dans Nulle part ailleurs. La jeune femme a en effet raconté comment, durant son adolescence, elle avait décidé de passer une nuit dans la maison en rénovation de son père à Trouville sans lui dire. Résultat, celui qui refusait récemment de créer la polémique avec Cyril Hanouna a déboulé en Normandie comme "un fou furieux" :

" J'étais dans mes années adolescentes. Avec mon chéri de l'époque, on a fait un Paris-Trouville en scooter. On avait un peu mal au cul quand même en arrivant. Le lendemain matin, les gars qui sont venus pour les travaux ont vu des casques de scooter et ont commencé à paniquer pensant que des gens étaient venus squatter et ont appelé mon père, qui, ce jour-là faisait Didier l'embrouille sur le plateau avec sa batte de baseball. Moi, entre temps, j'ai décampé parce que j'ai bien compris qu'il allait rabouler. Et donc, je crois qu'il ne s'est même pas démaquillé et qu'il est arrivé avec sa batte de base-ball comme un fou furieux dans la maison et il n'a trouvé personne ! "

Même si Antoine de Caunes a depuis délaissé le costume de Didier l'embrouille, il reste très présent sur Canal+. Récemment, il a ainsi annoncé qu'il souhaitait continuer l'aventure Grand Journal.