Emmanuel Macron aurait-il (enfin) choisi sa Première ministre ?

7 photos
Lancer le diaporama
Emmanuel Macron aurait-il déjà choisi son Premier ministre... ou plutôt sa Première ministre ? Les médias s'interrogent au fil des hypothèses et deux nouveaux noms ont surgi parmi les favorites.
À lire aussi

Le Premier ministre du gouvernement d'Emmanuel Macron pourrait être une Première ministre. Plusieurs noms circulent à ce sujet. Comme ceux de Nathalie Kosciusko-Morizet (qui a rapidement démenti à ce propos), la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde et l'actuelle ministre du Travail Elisabeth Borne. Carole Delga, présidente du conseil régional d'Occitanie ou encore la maire PS de Nantes, Johanna Rolland, auraient également été citées à l'unisson.

Des hypothèses auxquelles s'ajoutent désormais d'autres suppositions au sein de la presse. Comme le relève effectivement le site de BFM TV, il est notamment question de la haute fonctionnaire et femme politique Audrey Azoulay, ancienne ministre de la Culture et de la Communication sous François Hollande et directrice générale de l'Unesco depuis cinq ans.

Ancienne de l'ENA, Audrey Azoulay a également été directrice adjointe de l'audiovisuel au sein du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC). Par ailleurs, Enfin, Le Canard Enchaîné souligne que l'ancienne ministre de la culture était une camarade de promotion à l'ENA de l'actuel secrétaire général de l'Elysée et bras droit du président, Alexis Kohler.

"Et si c'était elle ? Audrey Azoulay, la directrice de l'Unesco, reste muette alors que Valérie Rabault et l'ex-dircab de Valls Véronique Bédague ont refusé Matignon", décrypte le journaliste politique Nils Wilcke.

Mais ce n'est pas tout. Le nom de Marisol Touraine fait également l'objet de toutes les rumeurs ces derniers jours. Ministre des Affaires sociales et de la Santé sous François Hollande (dès 2012), la membre du Parti Socialiste (elle en fut la secrétaire nationale) et membre du Conseil d'État fut également députée d'Indre-et-Loire.

"Marisol Touraine coche plusieurs cases: femme, venue de la gauche, avec une fibre sociale", observe BFM TV. De plus, rappelle le journal Le Télégramme, Marisol Touraine était présente au premier rang lors de la cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron.

Bientôt une annonce ?

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi lors d'un déplacement à Berlin avoir choisi le nom de la ou du future cheffe du gouvernement. D'après son entourage, le président souhaiterait un profil ayant "une fibre sociale, environnementale" et "proche des gens et des citoyens". L'annonce ne devrait pas tarder à tomber, puisque le porte-parole du gouvernement actuel, Gabriel Attal, avait annoncé que l'actuel Premier ministre Jean Castex et les ministres quitteraient leur poste au plus tard le 13 mai.