Et si on avait tout faux sur la fellation ?

Et si on avait tout faux sur la fellation ?
Et si on avait tout faux sur la fellation ?
On a tendance à vouloir tenir la distance quand on devrait moins faire dans la longueur. Car d'après les experts, les fellations les plus courtes seraient les meilleures. On vous explique le pourquoi du comment de cette révélation troublante.
A lire aussi

Le sexe oral requiert une bonne dose de lâcher prise et de savoir-faire. Un vrai boulot, si vous voulez notre avis, qui ne s'appelle pas "blow job" en anglais pour rien. Dans toutes les représentations que l'on en a (provenant principalement du porno), on a l'impression que les meilleures fellations sont celles qui durent des plombes. De longs mouvements à s'en décrocher la mâchoire que l'on chronométrerait presque dans notre tête pour se vanter plus tard de nos performances.

Sauf qu'apparemment, on aurait tout faux. Et sucer longtemps ne signifierait pas forcément donner du plaisir à en revendre à celui qui partage notre lit.

"Tout le monde veut faire plaisir à son partenaire au lit, mais il semble qu'il y ait un malentendu entre ce que les hommes veulent et ce que les femmes donnent (et vice versa) ", a expliqué à HelloGiggles la sexologue Jill McDevitt. Rien de dramatique, mais une différence de point de vue qui vaut la peine d'être éclaircie.

Selon un sondage récent mené en ligne auprès de 1 100 Américains et Européens par Superdrug, les femmes penseraient en moyenne que les pipes devraient durer plus longtemps que ce que les hommes aimeraient réellement. Les Européennes ont ainsi suggéré que la durée moyenne d'une fellation était de 9 minutes, tandis que les hommes ont déclaré que l'acte idéal serait d'environ 8 minutes.

Un écart d'une minute environ qui pourrait sembler bénin mais qui devient crucial quand on doit gérer ses dents, sa langue, sa déglutition et sa respiration de main de maîtresse.

Côté bouquet final, on se tromperait également sur la préférence de nos mecs. Le fantasme de la femme qui avale quand l'homme jouit ne serait pas gage d'une fellation appréciée. Toujours selon l'étude, plus de la moitié des hommes s'en moqueraient et déclarent être "extrêmement satisfaits" des gâteries de leurs partenaires.

Et petit conseil pour la route : le contact visuel serait la clé d'une excitation qui grimpe en flèche, alors n'hésitez pas à lever les yeux pour croiser les siens.