Finale Euro 2016 : les femmes des joueurs de l'équipe de France en larmes dans les tribunes (photos)

Jenifer Giroud (Femme de Olivier Giroud) et sa fille Jade, Marine Lloris (La Femme de Hugo Loris), et sa fille Anna-Rose, Ludivine Sagna (Femme de Bacary Sagna) et ses fils Kais Sagna, Elias Sagna, Camille Sold (Compagne de Morgan Schneiderlin), Sandra Evra (Femme de Patrice Evra) et son fils Lenny et Sephora (la compagne de Kingsley Coman) après le match de la finale de l'Euro 2016 Portugal-France au Stade de France à Saint-Denis, France, le 10 juin 2016
8 photos
Lancer le diaporama
Jenifer Giroud (Femme de Olivier Giroud) et sa fille Jade, Marine Lloris (La Femme de Hugo Loris), et sa fille Anna-Rose, Ludivine Sagna (Femme de Bacary Sagna) et ses fils Kais Sagna, Elias Sagna, Camille Sold (Compagne de Morgan Schneiderlin), Sandra Evra (Femme de Patrice Evra) et son fils Lenny et Sephora (la compagne de Kingsley Coman) après le match de la finale de l'Euro 2016 Portugal-France au Stade de France à Saint-Denis, France, le 10 juin 2016
Ce dimanche 10 juillet, les Bleus ont laissé le titre de champion d'Europe au Portugal après s'être inclinés en prolongations (0-1).
A lire aussi

Après un Euro parfait, l'équipe de France a finalement cédé en finale ce dimanche soir. Malgré leur domination, les bleus n'ont rien pu faire face à la défense portugaise. Malgré la sortie de Cristiano Ronaldo sur blessure à la 25ème minute, Griezmann, Giroud, Gignac ou Payet n'ont pas su trouver les bonnes ouvertures sous les yeux de leurs compagnes, leurs enfants et leurs familles complètement effondrés dans les tribunes du Stade de France à Saint-Denis.

Marine Lloris, l'épouse du gardien français, Camille Sold, la compagne de Morgan Schneiderlin, ou encore Noa, le fils de Dimitri Payet, n'ont pas pu retenir leurs larmes face à la défaite de l'équipe de France (voir diaporama).

"C'est terrible, c'est un cauchemar, a commenté Olivier Giroud à la sortie du match. C'est difficile de parler à chaud. On est très malheureux, parce qu'on a déçu les Français. Ça se joue à rien, c'est très très dur."

"On est très tristes et tous un peu énervés, a ajouté Antoine Griezmann. C'est frustrant parce qu'on a tout donné. Mais le football est comme ça : parfois il donne, parfois il reprend."

"On est tous déçus et déchirés de ne pas avoir gagné ce trophée. Le sentiment est chargé de beaucoup de tristesse. Quand on touche le poteau à la 92e minute, c'est le football, c'est parfois cruel. Mais il faut faire avec", a poursuivi Hugo Lloris.