Florence Foresti aux César 2016 : "Je ne m'interdis rien"

Florence Foresti aux César 2016 : "Je ne m'interdis rien"
Florence Foresti aux César 2016 : "Je ne m'interdis rien"
Dans cette photo : Florence Foresti
Le 26 février prochain, Florence Foresti prendra pour la première fois les commandes de la cérémonie des César. L'occasion pour l'humoriste et comédienne de dépoussiérer la grand-messe du cinéma français.
A lire aussi
5 cadeaux sexo à glisser sous le sapin l'air de rien
News essentielles
5 cadeaux sexo à glisser sous le sapin l'air de rien

Après Edouard Baer, Antoine de Caunes, Valérie Lemercier et Cécile de France, c'est au tour de Florence Foresti d'enfiler le costume (la robe ?) de présentatrice des César. Le 26 février prochain, la comédienne et humoriste animera la 41e cérémonie du cinéma français au Théâtre du Châtelet.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Florence Foresti compte bien jouer sa meilleure carte pour animer la cérémonie qui donne parfois l'impression de s'éterniser : l'humour. Pleine d'énergie et d'idées, la nouvelle maîtresse de cérémonie promet une soirée riche en rebondissements et surprise pour dynamiser l'assistance, même si elle consent que l'exercice sera difficile. "Il y a des codes, des contrainte de rythme et de thèmes, explique Florence Foresti à Télé 7 Jours. Dans la salle, le public est anxieux et sous le feu des projecteurs. Il faut le faire rire et offrir une bonne soirée aux téléspectateurs. Tout ce que j'aime."

"Je ne m'interdis rien", affirme Florence Foresti même si elle hésite encore à "se moquer d'artistes présents". "Ce n'est pas forcément ce qui m'amuse le plus, car je ne veux pas ajouter du stress aux nommés qui attendent les résultats."

Pour autant, l'humoriste l'admet : la cérémonie des César est "un terrain de jeu formidable" pour une comédienne qui aussi douée qu'elle pour se moquer des petits tracas quotidiens. "Il y a des héroïnes à parodier, des actrices et toute une série de situations dont on peut s'inspirer. C'est pour ça que l'exercice m'intéresse", explique-t-elle à Télé Loisirs.
Un seul mot d'ordre à suivre : rester naturelle pour détendre les nommés et permettre aux téléspectateurs de passer un bon moment. "J'espère rester moi-même, réussir à paraître naturelle, sans entrer dans un costume qui ne m'irait pas. Mon défi principal, c'est d'avoir suffisamment confiance en mon humour et dans la tonalité de mes spectacles pour essayer de les transposer aux César."

Les dossiers