Freakshake : la nouvelle (et monstrueuse) tendance food venue d'Australie

Plus c'est gros, plus ça passe. Anna Petridis l'a bien compris. Cette candidate d'une émission culinaire australienne a ouvert son établissement à Canberra. Sa spécialité : les Freakshakes, des desserts liquides colossaux et très (très) gras que les foodies s'arrachent pour poster des photos de ces mets gargantuesques sur Instagram.
A lire aussi
Les toasts sirène, la nouvelle tendance food qui envoûte Instagram
News essentielles
Les toasts sirène, la nouvelle tendance food qui envoûte...

Si l'Australie fait craquer Internet avec ses quokkas, ces petits marsupiaux fans de touristes et d'appareils photo, il n'en est pas de même avec tout un pan de sa "gastronomie". Preuve en est avec le Freakshake, un dessert liquide qui se compose d'une espèce d'amas de ce que la Terre produit de plus gras servi à Patissez, un salon de thé basé à Canberra, dans le sud-est du pays.

"Diabésité"

Ces Freakshakes, que d'aucuns jugent "délicieux", sont l'oeuvre d'Anna Petridis, une candidate de l'émission culinaire australienne "My Kitchen Rules" ayant décidé d'ouvrir son établissement dans la capitale. Leur composition ? A peu près plein de choses, pourvu que ce soit le plus lourd possible. Cookies, lait, glace le tout mixé et mélangé à de colossaux morceaux de bretzel de brownie, de noix de péchant, ou de marshmallows.

"Il suffit de le regarder pour que mes artères se bouchent", affirme une femme sur Facebook. "Diabésité" renchérit un autre utilisateur du réseau social. Des desserts XXL qui ne découragent pas les curieux, bien au contraire, puisque les files d'attente atteignent 40 minutes devant chez Patissez pour avoir droit de tenter de finir un Freakshake, indique le journal local The Canberra Times.

Un phénomène viral

"Je voulais faire quelque chose qui fasse parler, si gigantesque que les gens prennent une photo avant de manger", précise Anna Petridis qui assume et affirme que son shake au Nutella et Nutella est destiné aux gens "qui le mangent directement dans le pot à la petite cuillère". Chez Patissez, aucune culpabilité à le faire.

Résultat : le dessert certifié triple pontage est devenu un véritable phénomène viral qui passionne la communauté des foodies sur Instagram, qui plus que manger lourd, aiment à passer un moment convivial dans ce nouveau haut-lieu de la grosse bouffe à Canberra.