La garde du corps d'Harry et Meghan détonne et montre l'exemple

La nouvelle cheffe de la sécurité du couple princier britannique
La nouvelle cheffe de la sécurité du couple princier britannique
Dans cette photo : Meghan Markle
Lors d'un voyage aux iles Fidji, la nouvelle cheffe de la sécurité du Prince Harry et Meghan Markle a été très remarquée. Une nouvelle preuve que les femmes peuvent tout faire.
A lire aussi

Si elle n'a pas de nom, c'est pour des raisons de sécurité. La nouvelle personne qui dirige la sécurité du prince Harry et de son épouse Meghan Markle est une femme de choc. Et un modèle dans un milieu très masculin.

Le duc et la duchesse de Sussex sont actuellement dans une tournée marathon des pays du Commonwealth. Le couple doit assister à pas moins de 76 événement en seulement 16 jours. Et c'est à l'occasion de la visite d'un marché aux Iles Fiji le 24 octobre que l'on a pu découvrir la bodyguard en pleine action. Alors que l'événement devait durer une vingtaine de minutes, la foule était tellement importante que la sortie publique a été rapidement écourtée pour des raisons de sécurité.

Comme l'explique le Daily Mail, "la plupart des membres féminins les plus anciens de la famille royale ont au moins une femme agent de protection rapprochée dans leur équipe." Par exemple, c'est Emma Probert et Karen Llewellyn qui ont été en charge de nombreuses années de la protection de Kate Midleton. Il se dit que le prince Charles aurait refusé qu'elle ait une protection masculine, Diana l'ayant trompé avec son garde du corps.

A la suite de la retraite de l'agent, le sergent Bill Renshaw, qui assurait la sécurité du prince Harry depuis 30 ans, il a fallu trouver un nouveau garde du corps pour le couple. Et c'est donc une femme qui a été nommée cheffe de leur sécurité. Elle a effectué un "stage" auprès d'Emma Probert.


Le travail de cette bodyguard est ardu puisqu'elle doit opérer dans des situations risquées. En effet, le couple princier en visite officielle passe son temps à prendre des photos avec le public ou à serrer des mains et recevoir des cadeaux.

Un porte-parole de la police britannique a déclaré au journal anglais qu'il confirmait qu'"un certain nombre de femmes officières travaillent au sein du Royalty and Specialist Protection Command, y compris un inspecteur travaillant actuellement en Australie". Le Royalty and Specialist Protection Command est en charge de la sécurité de la famille royale et du gouvernement britannique.

Pour la commissaire Cressida Dick de la police britannique, la nomination de cette garde du corps auprès d'Harry et de Meghan est une bonne nouvelle : "C'est formidable d'avoir des modèles et des figures féminines de haut rang qui occupent des postes de direction aussi bien dans à la télévision que dans la vie réelle. Je pense que cela inspire beaucoup de gens à penser que 'je pourrais peut-être être ministre de l'Intérieur ou peut-être que je pourrais être garde du corps'... J'ai beaucoup d'agentes de protection", explique-t-elle au Daily Mail.

Une source au sein de la police a précisé au journal britannique que la nomination de l'agente anonyme était dû à son mérite dans ses précédentes missions. Avant d'ajouter : "Comme ces officières sont aux côtés de leur personnalité 24 heures sur 24, il est toujours préférable d'avoir une femme dans l'équipe. Il y a certaines choses qu'un MRF (membre de la famille royale) se sent plus à l'aise de faire avec une femme à ses côtés. Mais avoir une femme à la tête de l'équipe, c'est du jamais vu. C'est une bonne nouvelle pour le duc et la duchesse et une bonne nouvelle pour la police."

La nomination de cette mystérieuse cheffe de la sécurité est une nouvelle preuve que les femmes peuvent tout faire. Nous n'en doutions pas.