Harvey Weinstein "tente désespérément" d'engager une avocate

L'ancien producteur Harvey Weinstein le 25 janvier à New York
L'ancien producteur Harvey Weinstein le 25 janvier à New York
Dans cette photo : Harvey Weinstein
Pour "adoucir son image", le producteur hollywoodien déchu Harvey Weinstein tenterait d'engager des avocates. Mais ses vieilles techniques poisseuses ne lui sont d'aucune utilité.
A lire aussi
Ce T-shirt pour petit féministe crée la polémique (et c'est désespérant)
News essentielles
Ce T-shirt pour petit féministe crée la polémique (et...

Les temps sont durs pour le pauvre Harvey Weinstein. Selon le New York Post, l'ancien producteur de cinéma, accusé d'agression sexuelles par plus d'une centaine de femmes, connues ou anonymes, chercherait à s'entourer d'avocates.

Pas pour mettre en valeur leurs compétences, mais simplement pour "adoucir" son image de prédateur sexuel.

Le journaliste Richard Johnson qui rapporte cette histoire cite une source proche : "L'entourage d'Harvey Weinstein explique qu'il essaie désespérément d'embaucher une 'jupe' - leur terme - pour l'équipe car il pense que cela va adoucir son image."

Sauf qu'il ne s'y prend sûrement pas de la bonne manière. Une première avocate, Pamela Mackey, était entrée en négociation avec l'équipe d'Harvey Weinstein. Elle a réussi à faire acquitter le joueur de NBA Kobe Bryant d'accusations de viol. Elle était donc la candidate idéale.

Mais Harvey Weinstein, qui risque pourtant la prison à vie, ne semble pas prêt à investir pour sa défense. Selon le New York Post, l'ancien producteur et l'avocate n'ont pas réussi à s'entendre sur les honoraires de cette dernière.

Alors comme il ne veut pas payer le juste prix pour sa défense, le magnat hollywoodien tenterait des technique déjà usitées sur de jeunes actrices pour leur faire miroiter une belle carrière. Il ose tout, c'est à ça qu'on le reconnaît.

Le New York Post rapporte ainsi que sa tentative d'argument pour engager des jeunes avocates serait d'avancer que cela serait profitable pour leur carrière d'être dans son équipe pour la notoriété et la gloire.

La défense du producteur semble mal partie puisqu'un de ses avocats, qui avait défendu Dominique Strauss-Kahn en 2011, Ben Brafman, a démissionné en janvier. Deux de ses autres avocat·es travaillent sur un gros procès de dix semaines et le producteur se sentirait laissé à l'abandon.

Le premier procès d'Harvey Weinstein se tiendra le 3 juin prochain. Il devra répondre d'accusations de viol en 2013 sur une femme dont on ne connaît pas le nom et d'avoir forcé une autre femme à réaliser un acte sexuel en 2006.