Hautes comme trois pommes et déjà féministes, elles font le buzz

Ces 5 petites filles sont déjà de grandes féministes !
Ces 5 petites filles sont déjà de grandes féministes !
Les enfants ont toujours l'art et la manière de nous surprendre. Surtout lorsqu'il s'agit de féminisme...
À lire aussi

C'est peut-être cliché, mais il n'a rien de plus véridique que cette citation :

" La vérité sort de la bouche des enfants "

Spontanés, naïfs et influençables, les plus petits nous font bien souvent mourir de rire lorsqu'ils expriment leur pensée sur tel ou tel sujet. Mais quand il s'agit de féminisme, c'est encore plus agréable à regarder. Élevés par une génération plus tolérante et plus ouverte sur le monde, les bambins du XXIème siècle identifient clairement le modèle sexiste qu'une partie de la société souhaite absolument leur imposer. A l'image de ce papa qui n'a pas vu d'objection à acheter une Barbie à son fils, voici l'avis très tranché et très drôle de 5 petites filles, qui nous rassurent sur l'avenir du féminisme !

1. Le rayon des jouets

La petite Riley a l'âge de jouer aux poupées, mais elle sait aussi faire la part des choses ! Très lucide sur l'industrie (souvent sexiste) du jouet, elle tente d'expliquer comment les rayons des supermarchés sont compartimentés pour faire croire aux filles qu'elles veulent acheter des articles roses et des poupées, quand les garçons se voient imposer du bleu et des superhéros. Le problème, c'est que Riley veut elle aussi acheter des superhéros :

"Les filles veulent des superhéros et les garçons veulent des superhéros ! Les entreprises qui fabriquent ces jouets essayent de piéger les filles, pour qu'elles achètent des choses roses à la place de choses de garçon."

Quelle lucidité ! Et d'ailleurs elle n'oublie pas de préciser que les petits garçons aussi ont parfois envie d'une poupée. En voilà une qui est déjà très au point sur la théorie du genre.

2. Le mariage

Voilà une autre petite fille qui n'a pas sa langue dans sa poche. Haute comme trois pommes, cette blondinette a de l'ambition à revendre et compte bien faire de sa vie professionnelle sa priorité. Et si un homme lui propose de l'épouser avant, voici ce qu'elle a prévu de lui répondre :

"Non, je ne veux pas me marier avec toi pour l'instant, je veux avoir un travail ! Et s'il me dit qu'il ne souhaite pas m'attendre, aucun problème, je trouverai quelqu'un d'autre. Je me fiche d'épouser un homme, ce qui compte par-dessus tout pour moi c'est de faire quelque chose de spécial."

Vous l'aurez compris, cette petite fille-là n'est vraiment pas près de jouer les potiches !

3. La maturité

C'est une conversation téléphonique qui restera dans les annales. Alors que son petit camarade Clint l'appelle pour lui proposer de l'épouser, cette petite fille lui fait comprendre que cela n'a rien d'approprié à leur âge. Le problème, c'est que son alter ego masculin n'a pas franchement l'air aussi mature qu'elle. Paniqué à l'idée de perdre sa jeune dulcinée, il continue de l'appeler sans cesse jusqu'à ce qu'elle trouve le courage de lui dire la vérité :

"D'abord, sache que je t'apprécie toujours, mais tu ne dois pas m'appeler aussi souvent. Téléphone-moi seulement une fois, pas en permanence. On est simplement amis, tu t'en souviens ?"

Une phrase qui a apparemment rendu inconsolable le petit garçon, prêt à tout pour la faire venir à lui. Gentille, elle accepte finalement de lui rendre une petite visite.

4. Le régime alimentaire

On ne sait pas quel âge a cette petite fille, mais son empathie pour les animaux est absolument impressionnante. Alors qu'elle ne sait pas ce que veut dire le mot végétarien, la voilà qui fond en larmes devant l'assiette de dinde que lui a préparée sa maman. Très touchée par la réaction de sa fille, le papa filme la scène pour notre plus grand bonheur :

"Je n'aime pas que les gens mangent des animaux. Je ne veux pas qu'ils soient hachés. Je ne veux pas tuer de chevaux. Les cochons sont gentils, les vaches et les dindes aussi."

Quand son père lui explique que les fermiers élèvent ces animaux pour gagner leur vie, elle n'hésite d'ailleurs pas à comparer les bêtes aux humains. Chou !

5. Le respect

Si petite mais déjà si énergique, voilà une petite fille qui ne doit pas avoir l'habitude de se faire marcher sur les pieds ! Alors qu'elle est censée exécuter une chorégraphie avec deux de ses petites camarades sur la célèbre chanson "Respect" d'Aretha Franklin, Johanna n'hésite pas à se donner à fond pour faire passer le message.

Playback, coups de hanche appuyés et tête haute, on a rarement vu une telle confiance en soit chez une enfant aussi jeune. Hilarant et rafraîchissant !