La fumée des incendies en Australie a atteint la Nouvelle-Zélande (et c'est très effrayant)

La fumée des incendies en Australie a atteint la Nouvelle-Zélande
La fumée des incendies en Australie a atteint la Nouvelle-Zélande
Depuis le 1er janvier, les glaciers de Nouvelle-Zélande arborent une angoissante couleur caramel au lieu de leur blanc immaculé. Un phénomène dû aux incendies qui ravagent actuellement l'Australie.
A lire aussi

Depuis le mois de septembre, l'Australie est ravagé par les flammes. Des feux de forêts et de brousse particulièrement violents mettent en danger les populations locales ainsi que la faune - tout particulièrement les koalas - et la flore du pays, qui n'a de cesse de se réduire depuis quatre mois.

Une situation de crise qui touche désormais la Nouvelle-Zélande, où les glaciers habituellement blancs ont viré au "caramel", en raison de la fumée des incendies qui secouent l'Australie, relaye Le Parisien. Situés pourtant à des milliers de kilomètres de la cote australienne, ces glaciers sont désormais enveloppés d'une fumée à l'odeur âcre. Un nuage toxique apparu dans la zone pour la première fois ce mercredi matin, qui transforme le paysage local comme en témoigne cet "avant/après" glaçant.

"Nous pouvons réellement sentir le brûlé ici à Christchurch"


Sur Twitter, de nombreux internautes relayent des photos et vidéos de leur région enfumée. "On peut voir clairement cette fumée, qui a parcouru environ 2 000 km à travers la mer de Tasman (...) Dans les régions les plus touchées, la visibilité est faible, 10 km" précise notamment dans un tweet le service néo-zélandais de prévisions météorologiques.

Également sur Twitter, une internaute a dévoilé une vidéo du glacier Tasman - le plus grand de Nouvelle-Zélande - immergé dans une fumée jaunâtre due aux incendies australiens. Elle raconte : "voici la vue depuis le sommet du glacier Tasman aujourd'hui. Toute l'île du sud est touchée par des nuages ​​de feu de forêts. Nous pouvons réellement sentir le brûlé ici à Christchurch."

En plus de ce nuage, le soleil est apparu comme un globe rouge ou doré certaines dans régions du pays. "Tout au long de la Nouvelle-Zélande, la fumée des incendies australiens dans l'atmosphère nous donne cet étrange soleil", a tweeté l'acteur néo-zélandais Jemaine Clement, en légende d'une photo d'un soleil doré dans un ciel grisâtre en raison de la fumée.

Un phénomène particulièrement préoccupant, provoqué par les très violents incendies de mardi dernier dans le sud-est de l'Australie, encouragés par des conditions météorologiques virulentes. Si bien que le 19 décembre dernier, le pays décrétait l'état d'urgence dans dans l'État de Nouvelle-Galles du Sud, dont Sydney est la capitale. Plus de 2000 pompiers se relayent jour et nuit pour venir à bout des quelques 200 incendies qui ravagent aujourd'hui le pays.