Jamel Debbouze se vautre dans la grossophobie dans "Quotidien"

Jamel Debbouze se vautre dans la grossophobie dans "Quotidien"
Jamel Debbouze se vautre dans la grossophobie dans "Quotidien"
Dans cette photo : Jamel Debbouze
Invité de l'émission "Quotidien" ce lundi 4 septembre, l'humoriste Jamel Debbouze a provoqué un tollé sur Twitter en se moquant ouvertement d'une femme en surpoids.
A lire aussi

L'émission "Quotidien" présentée par Yann Barthès faisait sa rentrée sur TMC ce lundi 4 septembre. Pour l'occasion, l'humoriste Jamel Debbouze et le rappeur MC Solaar ont ouvert le bal des invités de la saison. Quand l'émission a diffusé l'une de ses séquences-phares, "Le Petit Q", le comique, resté sur le plateau tout au long de l'émission, s'est autorisé une "boutade" de très mauvais goût sur une femme avec qui le chanteur américain Usher aurait eu des relations sexuelles. La jeune femme a porté plainte contre la star, qui ne l'aurait pas prévenue qu'elle souffrait d'herpès génitale. Comme le rappelle le reportage, ne pas informer ses partenaires sexuels que l'on est atteint d'une infection sexuellement transmissible est illégal aux Etats-Unis.

Tandis que les images défilent sur le plateau, Jamel Debouzze s'écrie : "C'est impossible!". A la fin de la séquence, il s'exclame : "Je suis sûr que c'est une menteuse !". Et d'ajouter "Moi aussi, j'ai eu un rapport avec Usher. S'il peut me faire un petit virement, ça m'arrange."

Jamel Debbouze se vautre dans la grossophobie dans "Quotidien"
Dans cette vidéo : Jamel Debbouze

"Une blague grossophobe et sexiste"

Les raisons apparentes d'un tel scepticisme ? La jeune femme en question est en surpoids. Et Jamel Debbouze d'en remettre lourdement une couche en demandant à revoir les images. Face à lui, Yann Barthès, visiblement gêné, s'y oppose.

Si les remarques grossophobes du comique ont déclenché quelques rires gras sur le plateau, elles ont en revanche créé un véritable tollé sur Twitter. En effet, la "blague" douteuse ne passe pas. "Tu as MC Solaar, + doux qu'une vidéo ASMR de 4h, et puis Jamel Debbouze et ses blagues grossophobes/sexistes", tweete un internaute. "Sympa l'attitude grossophobe de Jamel Debbouze sur @Qofficiel, bonne rentrée les mecs... Quotidien d'une haine ordinaire", commente un autre sur le réseau social.

Même s'il on peut rire de tout (ou presque), sa manière de s'esclaffer à la vue de cette femme en surpoids est clairement offensante. Sans oublier que traiter la victime présumée de "menteuse" revient à remettre sa parole en doute. Alors oui, on sait bien que c'est le propre des comiques de faire dans la provoc. Mais on se pose quand même une question : est-ce que celui-ci aurait ri si la femme en question avait l'IMC de Beyoncé ? L'aurait-il aussi traitée de menteuse ? Nous, en tout cas, on ne rit pas.