Kim Kardashian fait-elle l'apologie de l'anorexie ?

Kim Kardashian le 30 juillet à Los Angeles
Kim Kardashian le 30 juillet à Los Angeles
Dans cette photo : Kim Kardashian
Est-ce possible de parler avec légèreté des troubles du comportement alimentaire ? Non. C'est pourtant ce qu'a fait Kim Kardashian sur son compte Instagram. Et cela n'a pas manqué de faire réagir.
A lire aussi

La star de téléréalité Kim Kardashian West est suivie par plus de 114 millions de personnes sur Instagram et plus de 58 millions sur Twitter. Elle est la reine des abeilles des influenceuses. Dans son cas, ce terme d'"influenceuse" prend tout son sens. Chacun de ses faits et gestes est décortiqué, suivi ou répliqué.

"Kim K" est prescripteuse de tendances. Alors, quand elle se permet de faire une remarque déplacée sur la maladie mentale qu'est l'anorexie, ce n'est pas juste une phrase en l'air, mais un vrai sujet qui peut avoir de graves répercussions sur le public majoritairement jeune et influençable qui la suit.

Dans une story sur Instagram (une petite vidéo éphémère sur l'activité journalière de la personne qui la poste), publiée mardi 30 juillet, elle demande à ses soeurs de commenter avec insistance son physique. Chacune remarque avec admiration sa perte de poids.

"Je m'inquiète beaucoup, je ne pense pas que tu manges, tu as l'air tellement maigre" s'inquiète sa soeur Kendall Jenner. Ce à quoi répond Kim Kardashian : "Quoi ?! Ho mon dieu merci !". Sur quatre des cinq mini-clips de la story, la star va à la pêche aux compliments pour que ses soeurs lui disent à quel point elle a minci. Son autre soeur Khloé loue sa perte de poids : "Tu n'as jamais ressemblé à ça de ta vie et pourtant tu es plus vieille". Elle détaille les parties du corps de Kim et en parlant de sa taille la décrit comme "anorexique" et ses bras comme étant de la taille de son auriculaire. Kim répond à toutes ces remarques en disant : "Je ne suis pas si maigre, je fais 53 kilos".

Kim Kardashian et ses soeurs font-elles l'apologie de l'anorexie ?
Dans cette vidéo : Kim Kardashian

Kristina Saffran est la co-fondatrice et la directrice de l'association Project HEAL qui aide les personnes souffrant de troubles alimentaires. Elle réagit avec fermeté aux propos des Kardashian dans les pages du site anglais Refinery29 : "Rire de l'anorexie sans aucun respect n'est pas simplement mauvais mais c'est nuisible et dangereux – surtout alors que Kim a autant de personnes qui la suivent dont beaucoup de jeunes filles impressionnables". Elle ajoute : "Elle doit agir de manière responsable en tant que personne publique et rôle modèle."

Rien qu'en France, 600 000 personnes souffrent de cette maladie mentale qui déforme la perception que les personnes qui en sont atteintes ont de leur corps.

Sur son Instagram, quelques commentaires reviennent sur cette vidéo : "Tu n'as rien d'anorexique. Mon dieu, essayer de s'auto-congratuler en utilisant une maladie mentale, tu devrais avoir honte."

Ce n'est pas la première fois que Kim Kardashian fait face à une fronde quant à ses prises de position sur les régimes ou l'apparence de son corps. En mai dernier, elle avait par exemple fait la promotion d'une sucette amaigrissante. L'année dernière, Kim Kardashian avait aussi répondu de manière sèche à des photos d'elle montrant sa cellulite. Loin d'assumer, elle avait dénoncé une retouche photo. Pour la body positive attitude, on repassera.