Kim Kardashian : pour avoir un fils, elle a sélectionné les embryons mâles

Kim Kardashian, enceinte, en virée shopping à Beverly-Hills le 12 juin.
Kim Kardashian, enceinte, en virée shopping à Beverly-Hills le 12 juin.
Kim et Kanye sont heu-reux ! Enfin, Kim est enceinte, après des mois d'épreuves et, cerise sur le gâteau, numéro deux sera un fils ! Le hasard fait bien les choses ? Pas seulement, à en croire Us Weekly.
A lire aussi

North West, l'enfant boussole le plus célèbre de la planète, a fêté ses deux ans il y a quelques jours en compagnie de ses parents Kim Kardashian et Kanye West. La pauvre petite fille a ainsi été photographiée à l'occasion seule (ou presque) avec ses géniteurs, perdue dans un Disneyland vidé de ses occupants. N'étaient deux trois cousins avec lesquels gigoter, la solitude de l'enfant était palpable.

Heureusement, quelques jours plus tôt, sa gironde maman avait annoncé au monde entier sa nouvelle grossesse tant attendue. Last but not least, Numéro deux serait un garçon, lequel viendrait parfaire le tableau bling-bling de famille et satisfaire les envies de looking de smily papa.

Les fées se sont-elles penchées sur le clan KK, répondant ainsi gracieusement à l'envie de longue date de Kim, celle d' " avoir deux enfants. Un garçon et une fille " ? Pas vraiment, à en croire US Weekly qui raconte cette semaine de quelle manière les West-Kardashian auraient forcé la nature en faisant tout bêtement leurs emplettes dans les embryons issus de leur dernière FIV.

Pour la modique somme de 17 000 dollars

Pour la modique somme de 17 000 dollars, les parents de Nori auraient ainsi demandé aux médecins d'isoler les embryons mâles afin de n'implanter que ceux-ci dans l'utérus de la mère. A 34 ans, et après seulement quelques mois de tentatives, on peut dire que la starlette callipyge a choisi de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Pourtant, il y a quelques mois, elle s'ouvrait dans son show " L'Incroyable famille Kardashian " sur ses difficultés à concevoir un autre enfant, et sur ses tentatives de FIV échouées, avouant même penser sérieusement à l'option mère porteuse.

Aujourd'hui, alors qu'elle entre dans son second trimestre de grossesse, la jeune femme est au comble du bonheur, tout comme son joyeux époux, ainsi que le rapporte une source proche du couple au magazine Us Weekly. " Kanye aime North plus que tout mais pour que son bonheur soit complet, il voulait un petit garçon, un héritier. "

Il nous tarde d'admirer les futures grenouillères de cuir et autres tétines en diamant dudit héritier tant attendu. Une chose est sûre, si l'élégant duo du show-business continue de driver sa vie de famille comme son image, soit tout en discipline, il ne devrait guère y avoir plus de deux rejetons chez les West. Une fille, un garçon.