"Les bijoux de la Kardashian", le braquage de Kim transformé en BD

Les bijoux de la Kardashian, le braquage de Kim en BD
Les bijoux de la Kardashian, le braquage de Kim en BD
L'influenceuse la plus célèbre de la planète s'était fait cambrioler dans son hôtel en 2016, lors de la Fashion Week de Paris, par 5 gangsters à vélo. Trois ans plus tard, deux journalistes et un illustrateur sortent l'affaire en BD.
A lire aussi
Elle célèbre son acné en transformant ses boutons en étoiles
News essentielles
Elle célèbre son acné en transformant ses boutons en...

9 millions d'euros, c'est à combien s'élève le butin récolté par la bande de braqueurs qui s'était introduit dans la suite ultra-luxueuse de Kim Kardashian, à l'hôtel No Adress dans le VIIIe arrondissement, un soir d'octobre 2016. Le vol le plus important commis contre un particulier en France depuis 20 ans, comme le précise le résumé.

Venus à vélo déguisés en policiers, leur costume enfilé sous un gilet jaune pour être prudents, les malfrats avaient ligoté puis enfermé dans sa salle de bains la star, nue sous son peignoir, avant de piquer ce qu'ils pouvaient dans la chambre. La plus grosse perte : le solitaire d'une valeur de près de 4 millions d'euros avec lequel Kanye West l'avait demandée en mariage.

Les forces de l'ordre auront mis trois mois à les coffrer (seuls 3 sur 10 interpellés écroués par les juges Nathalie Turquey et Armelle Briand reconnaîtront avoir participé au crime), Kim en sortit traumatisée. Sale histoire. Tout le monde s'attendait à ce que le fait divers soit adapté au ciné et finalement, c'est en bande dessinée que ça se passe.

Les bijoux de la Kardashian
Les bijoux de la Kardashian

Derrière Les bijoux de la Kardashian (éd. Glénat), clin d'oeil à Tintin, on retrouve Julien Dumond, grand reporter sur TF1, et François Vignolle, directeur de la rédaction de RTL, au texte et Grégory Mardon au dessin. Un trio qui a su retracer l'organisation pré-braquage orchestrée par des gangsters de 54 à 72 ans connus de la police, la scène fatidique et l'enquête méticuleuse compliquée par la surmédiatisation qu'il y aura derrière.

On comprend vite que les malfaiteurs n'avaient aucune idée du statut de célébrité interplanétaire de leur victime, qu'ils savaient juste être femme de rappeur, et qu'ils étaient de la vieille école - les pseudos révélés par la presse parlent d'eux-mêmes ; "Nez rappé" ou encore "Omar le vieux". Chaque étape de l'affaire croustillante est brillamment racontée par ceux qui ont sûrement eu accès à des sources précieuses (trop de détails pour que ce soit inventé).

Les bijoux de la Kardashian
Les bijoux de la Kardashian

En fin de compte, le pactole aura été fondu et le solitaire impossible à retrouver. Le seul bijou a être réapparu fut une croix sertie de diamant, laissée tombée durant la fuite par Omar le vieux et ramassée par une passante. La BD, comme le casse, restera dans les anales.

Les bijoux de la Kardashian

Edition Glénat

Sortie 13 mars 2019