Kyan Khojandi se confie sur la mort de son père

Le comédien Kyan Khojandi
2 photos
Lancer le diaporama
Le comédien Kyan Khojandi
Dans cette photo : Kyan Khojandi
L'humoriste de Bref est de retour, mais cette fois sur scène avec son one man show intitulé Pulsions, dans lequel il n'hésite pas à se livrer même sur les sujets les plus sensibles.
A lire aussi

Après le carton de la série humoristique de Canal+, Kyan Khojandi part à la conquête de son nouveau rêve : la scène. Dans son spectacle "Pulsions", le trentenaire s'exprime sur tous les sujets sans le moindre tabou. Il y évoque bien sûrs ses pulsions et connaît la solution imparable pour rester fidèle à sa copine : "pour ça, j'ai une technique. Je me branle énormément! Comme le héros de Bref !" s'amuse-t-il sur scène. Un sujet qu'il développe largement dans ce one man show particulièrement réussi. "J'espère avoir des enfants, faire quand même quelque chose de tout ce sperme dont je parle depuis le début !"

Avec toute la sincérité qu'on lui connaît, Kyan Khojandi s'attaque aussi à des sujets plus sensibles et intimes comme la mort de son père. Il raconte ses visites à l'hôpital avant son décès en imitant son accent iranien "des fois, tu parles à des gens, tu crois que c'est les bons gens mais c'est pas les bons gens", disait son père évoquant les amis qui ne sont pas venus le voir. S'en est suivi une pulsion de violence que le comédien a voulu partager avec son public.

Le spectacle "Pulsions" de Khyan Khojandi et de Bruno Muschio est à découvrir jusqu'au 30 avril à l'Européen à Paris. L'acteur est également à l'affiche Rosalie Blum, le dernier film de Julien Rappeneau.