L'épilation définitive : les réponses à toutes les questions que vous vous posez

Tout savoir sur l'épilation définitive.
2 photos
Lancer le diaporama
Vous en avez assez de jongler entre le rasoir, la crème dépilatoire et la cire ? Peut-être devriez-vous vous intéresser à l'épilation définitive. Voici les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur cette technique.
A lire aussi

Vos poils, vous n'en pouvez plus. Ils vous mènent la vie dure, reviennent constamment à la charge et ne vous laissent jamais un moment de répit. Mais alors, que faire? S'il existe de nombreuses méthodes d'épilation, il n'est pas toujours évident de trouver celle qui nous convient. Et vous voulez en finir une bonne fois pour toutes.

Et si vous tentiez l'épilation définitive ?

Voici le guide pratique pour tout savoir sur l'épilation définitive, grâce aux conseils de Brigitte Marcadet, esthéticienne spécialisée dans l'épilation à la lumière pulsée au Beauty Center.

Qu'est-ce que l'épilation définitive et comment ça marche ?

Il existe deux types d'épilation définitive : l'épilation laser et la lumière pulsée, basées sur des principes relativement similaires.

Le laser émet un rayon lumineux qui au contact de la mélanine, se transforme en chaleur et détruit le bulbe pileux. La lumière pulsée quant à elle fonctionne de la manière suivante : une lumière est envoyée à forte intensité sur la peau et lorsque la lumière rencontre une molécule colorée (la mélanine qui est dans le poil), elle se transforme en chaleur pour aller détruire la matrice et les cellules germinatives de manière irréversible. Résultat : plus de poils !

La différence des deux procédés réside dans les longueurs d'ondes. Le laser est une lumière monochromatique (à une seule longueur d'ondes) tandis que la lumière pulsée est polychromatique (plusieurs longueurs d'ondes). Aujourd'hui, c'est la lumière pulsée que l'on pratique le plus.

Quelles sont les conditions pour le faire (type de peaux, nature de poils) ?

Pour pratiquer l'épilation définitive, certaines conditions sont requises. Il ne faut pas le faire sur peau bronzée (à réaliser donc de préférence durant les saisons froides). Il est également interdit de s'exposer au soleil ou sous rampe UV pendant au moins 10 jours après la séance. La peau devra être rasée quelques jours avant l'épilation.

Le poil doit être plus foncé que la peau. Autrement dit, si vous êtes brune à la peau claire, vous avez le profil parfait. Pour les blondes, c'est plus compliqué : cela demandera plus de séances.

Il est malheureusement impossible de pratiquer l'opération sur une peau noire sur laquelle on risque de dessiner des taches, ou sur une peau tatouée.

Quelles parties du corps puis-je me faire épiler définitivement ?

On peut le faire sur toutes les parties du corps autrement dit : jambe, aisselles, maillot... Attention cependant, l'épilation du visage notamment autour des lèvres peut être déconseillée. Cela peut fonctionner sur les personnes qui ont un duvet assez conséquent, mais s'il est plus fin ou blond alors les poils ne sont pas suffisamment chargés en mélanine et cela s'avère donc vain.

Combien de séances faut-il faire et à quelle fréquence ?

Il faut une dizaine de séances environ pour la lumière pulsée, un peu moins pour le laser. Cependant cela varie selon les types de peau et leur manière de réagir. Il n'est donc pas possible de prévoir un nombre de séances précis, cela dépendra de votre évolution.

En moyenne, il faut reproduire l'épilation toutes les 6 semaines. Cela varie selon la partie du corps dont il est question et de son cycle pilaire. Pour le duvet au-dessus des lèvres, c'est environ toutes les 3 à 4 semaines. Pour les jambes, toutes les 6 à 8 semaines.

Combien cela coûte-t-il ?

Cela dépend de la zone et des demandes du client. Le maillot coûte généralement entre 60 à 110 euros la séance. Pour les jambes, c'est entre 95 à 120 euros. Mais une fois de plus, les prix sont très variables. A noter que la lumière pulsée est souvent plus abordable que le laser.

Des jambes douces grâce à l'épilation définitive.
Des jambes douces grâce à l'épilation définitive.

Comment se déroule la séance ?

Le déroulement est le même pour le laser et la lumière pulsée. Vous êtes allongée dans la pénombre pendant toute la séance avec des lunettes de protection. La personne qui réalise l'opération déplace son appareil sur la zone concernée de façon à couvrir progressivement l'intégralité de celle-ci.

Est-ce vraiment définitif ?

Le poil pousse en trois cycles. Lorsqu'il est en phase anagène (autrement dit, en repousse et logé dans sa cellule régénératrice), s'il est traité (aussi bien au laser ou à la lumière pulsée), il meurt. C'est donc bien définitif.

En revanche, certaines personnes voient de petits poils repousser quelques années après l'épilation. Cela ne veut pas dire que le travail a été mal fait mais qu'il s'agissait de poils "dormeurs". Ces derniers n'étaient pas encore nés au moment de l'épilation (ils étaient en quelque sorte comme des embryons) et se révèlent à une période donnée. Ils se situent la plupart du temps sur l'intérieur des cuisses et sur les jambes. Quelques retouches seront donc nécessaires. En revanche, ils sont souvent très fins et peu visibles.

Est-ce douloureux ?

Pour ce qui est du laser, cela n'est pas très agréable. On ressent des picotements et une sensation de coup de soleil. La lumière pulsée est un peu moins douloureuse, il s'agit simplement d'une légère chaleur et de la sensation d'un élastique qui claque sur la peau. Cependant, on peut avoir recours à une crème anesthésiante pour l'épilation laser ou bien un appareil à air froid pour la lumière pulsée.

Existe-t-il des risques ?

Si les consignes dictées avant chaque séance sont respectées, non. Pour vous assurer de ne pas connaître de complications, n'hésitez pas à vous renseigner sur le lieu de l'épilation et les compétences de la personne qui la pratique.

Où le faire ?

L'épilation laser doit être réalisée par un dermatologue. La lumière pulsée quant à elle peut être pratiquée dans les instituts ayant suivi la formation ou dans les cabinets de dermatologue.

Nous ne vous recommandons pas les appareils à lumière pulsée commercialisés pour faire son épilation définitive à la maison. Puisqu'ils ne sont pas utilisés par des professionnels et se soumettent à des normes différentes, la chaleur qu'elles émettent n'est pas suffisante pour détruire la mélanine du poil.

Lumière pulsée ou laser : que choisir ?

Les méthodes et les résultats sont sensiblement les mêmes. A vous de déterminer votre choix donc selon tous les critères énoncés plus haut. L'épilation à la lumière pulsée reste cependant moins coûteuse que l'épilation laser.

Quelque soit la méthode, l'épilation définitive est un réel soulagement. Vous n'avez plus à acheter des produits dépilatoires, grimacer en arrachant vos bandes de cire ou à faire l'impasse sur votre short si vous n'avez pas fait de retouches. Enfin du lâcher prise!