La force est la nouvelle beauté : une maman photographie ses filles pour le prouver

Dès l'enfance, les filles sont encouragées à être jolies, minces et discrètes. Pour la photographe Kate T. Parker il était donc temps de montrer que les femmes naissent fortes et libres. Avec sa série de photos "Strong is the New Pretty", elle met à l'honneur ses deux filles et livre un message féministe incroyablement puissant.
A lire aussi

Récemment, l'artiste américaine Ali Jardine faisait parler d'elle grâce à ses photos-montages féériques mettant en scène ses enfants. Preuve que les plus petits peuvent être une source d'inspiration sans borne, c'est aujourd'hui une autre maman qui est au coeur de l'actualité grâce à un projet extrêmement fort. Photographe basée à Atlanta, Kate T. Parker a décidé de mettre en lumière ses deux filles, Ella et Alice, et leurs amies. Mais alors que les petites filles sont habituellement photographiées figées et tirées à quatre épingles, la maman a préféré capturer des moments où les enfants se montrent telles qu'elles sont vraiment, où elles ne s'excusent pas d'être elles-mêmes. Le nom de cette série coulait presque de source : "Strong is the New Pretty", soit "La force est le nouveau beau".

"Montre-moi ton visage le plus courageux"

Interrogée par CNN, Kate T. Parker a expliqué que cette idée lui était venue après avoir photographié sa fille Ella la veille de son premier triathlon. En lui tirant le portrait, elle espérait ainsi l'aider à relâcher la pression et lui donner confiance en elle : "Je lui ai dit : montre-moi ton visage le plus fort, montre-moi ton visage le plus courageux, même si ce n'est pas ce que tu ressens en ce moment. Je voulais lui rappeler qu'elle avait peur mais qu'elle était passé au travers de ce sentiment. Je voulais qu'elle se souvienne qu'elle avait conquis sa peur".

A partir de ce moment-là, la maman a commencé à suivre et photographier ses deux filles, mais aussi leurs amies. Comme elle le raconte au site Mic , elle voulait montrer que "ce n'est pas simplement OK de photographier les filles comme elles sont vraiment, c'est aussi motif à célébration". Il est vrai que cette série de photos tranche avec l'image habituelle de la petite fille et de la femme en général. Le naturel et l'authenticité, voilà ce que Kate T. Parker a voulu mettre en lumière à une époque où les femmes sont encouragées à ne pas être elles-mêmes et sont bien souvent soumises à des pressions sociales excessives. "On demande aux jeunes femmes d'agir et de s'habiller d'une certaine façon. Je voulais montrer à mes filles qu'être soi-même est suffisant", ajoute la photographe.

Des petites filles comme les autres

Et les principales concernées dans tout ça, que pensent-elles du buzz suscité par "Strong is the New Pretty" ? Interrogée par Hello Giggles , Kate T. Parker raconte : "Elles ont des sentiments ambivalents. Elles se moquent de savoir si elles sont sur des sites internet ou dans des magazines tant qu'elles ont le droit de jouer avec l'iPad et de manger leur dessert... J'aime savoir qu'elles ne portent pas un intérêt énorme à ces images, j'espère juste qu'en grandissant elles regarderont ces photos en se disant que l'enfance est une époque merveilleuse et qu'elles étaient des petites filles magnifiques". Des petites filles comme les autres en somme.

Avec sa série de photos, Kate T. Parker livre un message sur la confiance en soi qui n'est pas sans rappeler (le côté consommation en moins) les campagnes de pub de Dove, ou plus récemment encore de Lane Bryant, une marque de lingerie qui s'est amusée à descendre les stéréotypes de la femme parfaite propagés par Victoria's Secret. Dans le même genre, le photographe américain Justin faisait parler de lui en mars dernier avec une série de photographies baptisée IMPRESSION. L'homme y mettait en lumière des corps de femmes meurtris par les coutures, lacets et autres baleines de soutien-gorge, et souhaitait ainsi dénoncer les carcans dans lesquels les femmes s'enferment pour répondre aux attentes de la société.

Découvrez le site officiel de Kate T. Parker .