Les 11 commandements : 5 trucs à savoir sur le film taré de Michaël Youn

Retrouvez Les 11 Commandements, ce soir sur W9
2 photos
Lancer le diaporama
Retrouvez Les 11 Commandements, ce soir sur W9
La chaîne W9 diffusera la comédie Les 11 Commandements ce jeudi 16 juillet à 20h50 - l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les secrets de tournage du film de François Desagnat et Thomas Sorriaux, avec Michael Youn et sa clique.
A lire aussi

Vous êtes un peu nostalgiques de la grande époque du Morning Show, heure de gloire de Michael Youn et de ses comparses, Vincent Desagnat et Benjamin Morgaine ? La chaîne W9 vous offre une petite tranche de nostalgie ce jeudi 16 juillet en diffusant leur film Les 11 Commandements à 20h50 !

Retrouvez toute la clique de Michael Youn dans leurs aventures survoltées

Mais au fait, que savez-vous vraiment de ce film, sorti en 2004 ? Révisons nos bases en cinq points essentiels.

1. Un film qui se joue des lois

Pour réaliser ce film, Michael Youn et sa bande ont dû briser un paquet de règles et faire fi des lois que nous respectons tous, souvent par défaut, au quotidien. Résultat des courses, ils s'en sont tirés avec sept arrestations, deux procès, une interdiction préfectorale, une quinzaine de contrôles de police mais également un tympan perforé, une allergie cutanée à l'eau de la Seine un nez cassé, deux côtes cassées, dix-sept points de suture, deux entorses, deux épanchements de synovie, trois évanouissements et une quinzaine de vomis... Et ça, sans compter les 400 000 euros versés en dommage et intérêts.

Tout ça pour l'amour de l'art...

2. Une tripotée de guest-stars

En plus de réunir la bande du Morning Live (mais aussi du film La Beuze), ils se sont payés un paquet de guests pas piqués des hannetons. Parmi eux, on retrouve Gad Elmaleh, Djibril Cissé, Dieudonné, Patrick Timsit, et même la joueuse de tennis Amélie Mauresmo.

3. Un film = un single

Après avoir sorti le tube Le Frunkp avec le film La Beuze, ils ont remis ça dans Les 11 Commandements en sortant la chanson Comme des Conards (avec un seul "N"), reprise libre et réécrite du tube My Sharona du groupe The Knack.

4. Sans oublier le clip !

Un single à succès ne vaut rien s'il n'est pas accompagné de son clip. La troupe a donc fait appel au réalisateur Jan Kounen (rien que ça !), à qui on doit notamment Dobermann, 99 Francs ou encore Blueberry, l'expérience secrète, pour le réaliser.

5. Hommage à Jackass

Mais au fait, d'où leur est venue une telle idée ? Les connaisseurs l'ont repéré tout de suite : l'influence principale du film est l'émission de télé Jackass, diffusée à l'époque sur MTV dans laquelle une bande de casse-cous se lancent dans des cascades et des situations absurdes sans trucages et sans protections, quitte à finir dans un sale état. L'émission a été transposée au cinéma et a remporté un franc succès, ce qui a inspiré Michael Youn qui s'est donc dit qu'il pourrait tout aussi bien tenter une expérience similaire en France.

Et finalement, il a bien fait, puisque le film a fait près de 3 millions d'entrées dans le mois qui a suivi sa sortie.