Les femmes sont bien meilleures en dégustation de vins que les hommes

Les femmes sont meilleures que les hommes en dégustation de vins
Les femmes sont meilleures que les hommes en dégustation de vins
Finie la discrimination dans le monde de l'oenologie ! Selon une récente étude, les femmes seraient bien meilleures pour goûter des vins que les hommes. Et que ce soit du rouge, du blanc ou du rosé.
A lire aussi

Fait courant mais très énervant : vous êtes au restaurant et vous commandez une bouteille de vin avec votre amoureux ou un ami (de sexe masculin). Le serveur revient avec la bouteille et propose de faire goûter le vin à l'homme assis juste en face de vous. Pourtant, c'est bien vous qui aviez choisi le vin et demandé la bouteille.

Depuis (trop) longtemps, les femmes sont stigmatisées en matière d'alcool. Non, elles ne doivent pas se cantonner au Cosmopolitan et oui, elles aiment (adorent même) le whisky pur. Elles s'y connaissent même très bien en vin et sont capables de donner leur avis sur du vin rouge et du vin blanc.

La preuve, selon une nouvelle étude, les femmes seraient meilleures en dégustation de vins que les hommes. Ceux-ci auraient une réaction émotionnelle trop forte : en effet, en se laissant accaparer par les émotions, les hommes auraient plus de mal à différencier les goûts et les odeurs.

Le palais féminin, quant à lui, serait plus perspicace.

Les femmes sont meilleures que les hommes en dégustation de vins
Les femmes sont meilleures que les hommes en dégustation de vins

Une étude scientifique sur le vin

Cette étude, publiée dans le journal scientifique Food Quality and Preference de mai 2018, a demandé à 208 volontaires de goûter six vins différents à l'aveugle : deux blancs, un rosé et trois rouges.

Ils ont ensuite demandé leur avis aux participant.e.s et ont constaté que, autant chez les hommes que chez les femmes, "les mélanges fruités et floraux ont tendance à inspirer des émotions positives, alors que des notes de réglisse, de clou de girofle ou encore de vanille peuvent déclencher un sentiment neutre ou négatif."

Le docteur Caroline Chaya, qui a mené cette étude, explique au site du Telegraph : "En général, les hommes ont réussi à ressentir plus d'émotions que les femmes en dégustant du vin. Mais les femmes ont su discerner plus de différences entre les vins."

Ainsi, vous savez quoi dire la prochaine fois qu'on ne veut pas vous faire goûter le vin au restaurant !