Les poupées athlètes sont-elles les nouvelles princesses ?

Lassée de voir le mot "sexy" sans cesse associé aux jouets pour filles, une maman a lancé Go! Go! Sports Girls, une gamme de poupées sportives. Une bonne façon de lutter contre l'hypersexualisation et de montrer que les athlètes sont les nouvelles princesses.
A lire aussi

Entrepreneure et maman de trois enfants, Jodi Norgaards s'est lancée comme pari de lutter contre les stéréotypes des jouets pour filles. Ses poupées Go! Go! Sports Girls cassent les clichés : elles courent, elles font du basket, du foot ou du tennis et on aime ça !

L'idée de ces poupées d'un nouveau genre est venue à Jodi après une mésaventure dans un magasin de jouets. Alors que sa fille de neuf ans, Grace, errait dans les rayons à la recherche d'une nouvelle poupée, la seule qu'elle trouva fut une peluche en crop top, mini-jupe et talons hauts du nom de "Lovely Lola". Un véritable signal d'alarme pour la maman, frappée par l'hypersexualisation de ce jouet.

Des poupées sportives et motivantes

En créant Go! Go! Sports Girls, Jodi, qui travaillait déjà dans une association encourageant les petites filles à faire du sport, a voulu rompre avec ces stéréotypes. Adieu minijupe, stilettos, jambes longilignes à outrance et maquillage exagéré. Jodi a fait naître de jolies petites poupées en peluche, chacune associée à un sport bien précis.

"J'ai réalisé qu'il y avait un vrai besoin de poupées positives pour les filles qui seraient à la fois adaptées à leur âge, bien proportionnées et qui enverraient un message sur le fait d'avoir une hygiène de vie saine grâce au sport".

On retrouve ainsi Maya pour la gymnastique, Cassie pour le football ou Gracie pour le tennis (la première poupée mise à la vente lors de l'US Open en 2008). Ces petites peluches ont même leur propre devise - cousue sur le ventre – pour motiver toujours un peu plus. Chaque jouet est livré avec son équipement pour le sport et un petit livre rempli de conseils pour aider les jeunes filles à faire face aux petits problèmes du quotidien.

Vers une meilleure acceptation de soi

Avec son slogan "Mettez un peu de terre sur votre jupe", Jody Norgaards encourage les filles à se dépenser grâce au sport. A l'opposé des diktats de la minceur, l'activité physique est vue ici comme une pratique saine contribuant un bon développement de l'enfant.

Et parce que le sport, ce n'est pas correspondre à un physique type, les poupées Go! Go! Sports Girls célèbrent la diversité des corps en affichant une grande variété de couleurs de peau, corpulences et styles de cheveux. En somme, une bonne initiative qui prouve que l'on peut aimer le foot, voire même battre les garçons tout en aimant les fanfreluches. Eh oui, le girly n'empêche de se donner à fond sur un terrain que lorsqu'on l'assimile à une paire d'escarpins...

Jessica Dufour.