Les Visiteurs : 5 anecdotes sur le film culte avec Jean Reno et Christian Clavier

Les Visiteurs
Les Visiteurs
Dans cette photo : Christian Clavier
Alors que le troisième volet de la saga culte, intitulé "Les visiteurs 3 : la Révolution", s'apprête à envahir les salles de cinéma le 6 avril prochain, TF1 diffuse ce dimanche le premier film sorti en 1993.
A lire aussi

1123, le comte Godefroy de Montmirail (Jean Reno) veut empêcher la mort accidentelle de son beau-père avec l'aide de son serviteur Jacquouille (Christian Clavier). Pour cela, ils doivent remonter le temps, mais après une erreur de la sorcière, ils se retrouvent propulser en 1992.

La naissance du film

En 1990, le réalisateur Jean-Marie Poiré tombe sur ses vieux cahiers d'écolier, et découvre une histoire qu'il avait écrite à l'âge de 17 ans pendant un cours de maths. Il décide alors de confier l'écriture du scénario du film à Christian Clavier.

Le duo Clavier/ Reno

C'est la seconde collaboration des deux monstres du cinéma français, après l'opération Corned Beef en 1991. On les retrouvera par la suite dans Les Visiteurs 2 : Les couloirs du temps, Les Visiteurs en Amérique, L'enquête Corse et On ne choisit pas sa famille

Le placement produit

Alors qu'à l'époque la pratique est peu courante dans le cinéma français, la production ayant prévu un budget particulièrement important, décide de placer un certain nombre de marques dans le film comme Chanel N°5, Courtepaille, Hermès, Range Rover, La Poste ou encore la célèbre Renault Safrane, qui cartonnera après la sortie du film.

Des répliques cultes

Les répliques du film, notamment celles de Jacquouille, font partie des plus connus des comédies populaires françaises. Un site leur est d'ailleurs dédié sur lequel on peut aussi s'amuser avec l'interrupteur "nuit/jour" : www.lafripouille.fr

Les lieux de tournage

Le château d'Ermenonville, dans l'Oise a été choisi comme décor pour le château de Montmirail à l'époque actuelle et le château comtal de la Cité de Carcassonne, pour l'époque médiévale.